RENÉ ANTOINE FERCHAULT DE RÉAUMUR
1683 - 1757

René Antoine Ferchault de Réaumur est né le 28 février 1683 à La Rochelle ; il décède le 17 octobre 1757 au château de la Brémondière dans la Mayenne.

Il a été membre de l'Académie des Sciences le 14 mai 1711 dont il fut onze fois Président.

Après des études de droit à Bourges, il se perfectionna en mathématique et, ayant de la fortune, vint s'installer à Paris en 1703 à l'âge de 20 ans. Il s'intéressa d'abord à la géométrie (1708), puis aux perles et aux coquillages (1717) et publia Le Traité sur l'art de convertir le fer en acier (1722) qui le rendit célèbre.

Ses recherches sur la porcelaine (1727-1729) ouvrirent la voie à Darcet et à Maquert qui mirent au point les procédés définitifs. Il trouva aussi un procédé pour fabriquer "la porcelaine de Réaumur", genre d'opaline à base de verre. Il a aussi mis au point l'incubation artificielle des oufs et leur procédé de conservation. Il a perfectionné la suspension des voitures et l'emboîtage des essieux.

Réaumur a mis au point son thermomètre en 1731, et, c'est lui qui a choisi les points extrêmes (0 et 100 actuels), mais a divisé

 

l'échelle en 80 unités (la dilatation de l'alcool est de 80 millièmes entre la glace fondante et l'ébullition de l'eau).

Dans le domaine des sciences naturelles, Réaumur a donné de nombreux travaux dès 1710 (biologie marine), ainsi que sur la mesure des températures de différents milieux dont le sol.

Les Mémoires pour servir à l'histoire des insectes (1734 à 1742) se composent de six volumes mais qui sont inachevés.

En géologie, on lui doit les études sur les turquoises, sur les services aurifères (1718), et en agronomie les Réflexions sur l'état des bois du royaume.

La physiologie le passionna et, grâce à une grande volière, il observa La Digestion des oiseaux (1752).

A sa mort, Réaumur légua à l'Académie des Sciences son cabinet d'histoire naturelle avec ses collections de minéraux et de plantes.

 


 


Extrait de Jean Boulaine,
Histoire de l'agronomie en France
,
2ème édition, 1996 © Editions Tec & Doc.