PÉRIODE GALLO-ROMAINE

De - 52 avant JC à - 450 après JC

Suite à l'appel au secours de Marseille, les romains avaient déjà conquis de -125 à -120 av. J.C, la Provence, le Languedoc et la moyenne vallée du Rhône (La Province ou Gaule Transalpine avec Narbonne comme capitale).

Buste de César (détail). Naples, musée archéologique.

En -58 av. J.C, alerté de même par les Allobroges et les Eduens celtes menacés par les Germains, Jules César, proconsul de la Gaule Cisalpine, engage la guerre des Gaules qui va durer 9 ans et se terminer par la prise d'Alésia. La défaite des Gaulois est complète malgré quelques combats ultimes

sur l'oppidum d'Uxellodunum dans le Quercy.

Le bilan est très lourd: 500 000 morts, autant d'esclaves, et un tribut de 280 millions de sesterces à verser.

Vercingétorix mourra 6 ans plus tard à Rome, étranglé dans sa geôle et figurera dans le triomphe de César.

Dès lors la Gaule est soumise et la romanisation inexorable commence, calquée sur le modèle de l'Empire. Un nouveau mode de distribution du sol et un nouveau système économique et ad-ministratif sont mis en place.
C'est la "pax romana" qui durera presque 3 siècles (jusqu'en 235), et la

 

naissance d'un développement urbain inconnu en Gaule jusqu'alors : Lugdunum (Lyon), capitale des Gaules, Arles, Orange, Vienne, Chartres, Lutèce, etc. Les oppida, sites inaccessibles, sont abandonnés au profit de villes nouvelles.

Ainsi Bibracte est délaissé pour Autun, Gergovie pour Clermont. Un réseau serré de routes rectilignes rapides tisse un maillage dense entre toutes les villes du pays et les Romains utilisent le savoir-faire gaulois en matière de charronnerie.

Le sol devient propriété collective du peuple romain (ager publicus) si bien que les gaulois indigènes doivent l'impôt et c'est pourquoi l'ensemble du territoire va être cadastré (ce travail gigantesque de recensement des terres ne sera terminé que sous Trajan au début du 2 ème siècle).

Les romains apportent avec eux le résultat de 5000 ans de traditions culturales issues des Egyptiens, Babyloniens, Chaldéens et c'est le début pour notre pays d'une croissance agricole et économique sans précédent.


La romanisation des campagnes :

Les meilleures terres (limons du Nord-Ouest, terres alluvionnaires du Sud) sont distribuées sous forme :