GEDA : une évolution cohérente vers l’agro-écologie des structures agricoles du canton de Poiré sur Vie
Plus de la moitié des agriculteurs du canton du Poiré sur Vire, sensibilisés depuis longtemps au développement environnemental, sont accompagnés dans ces évolutions par le GEDA du canton. Aujourd’hui, le groupement souhaite franchir une nouvelle étape et créer un réseau de 10 fermes de référence sur l’agro-écologie dans les exploitations.

Plus de la moitié des agriculteurs du canton du Poiré sur Vire, sensibilisés depuis longtemps au développement environnemental, sont accompagnés dans ces évolutions par le GEDA du canton. Aujourd’hui, le groupement souhaite franchir une nouvelle étape et créer un réseau de 10 fermes de référence sur l’agro-écologie dans les exploitations.

Le groupement d’études et de développement agricole (GEDA) du canton du Poiré sur Vie, créé en 1960, compte aujourd’hui 104 adhérents sensibilisés très tôt à la problématique environnementale car situés, pour la plupart, sur le bassin versant d’Apremont, retenue d’eau alimentant le littoral et donc fortement sollicitée.

Depuis cinq ans, des diagnostics « bassin versant » sont réalisés dans toutes les exploitations de cette zone, incitant chaque exploitant à mettre en place un plan d’actions permettant d’améliorer ses pratiques. C’est dans ce cadre qu’un groupe de 10 exploitations en polyculture-élevage s’est constitué pour tester plusieurs techniques de réduction du travail du sol et identifier les systèmes susceptibles d’auto-entretenir la fertilité des sols et leur potentiel productif à long terme, tout en conservant la viabilité des exploitations.

Le projet prévoit une évaluation multi-critères des 10 exploitations (outils IDEA) et la définition d’une feuille de route à 3 ans (itinéraires techniques, rotations, gestion des intrants). Il comprend également un plan de formation pour les agriculteurs du collectif (sur le machinisme agricole, les semences de couverts, les méthodes alternatives de traitement, les cultures économes en intrants, l’autonomie protéique) et la création d’un référentiel des performances
agro-écologiques des exploitations, sur la base d’une évaluation qualitative et quantitative des mesures mises en œuvre, par rapport notamment au comportement du sol, la valorisation animale et la qualité de l’eau.

Les travaux réalisés par ce collectif et les résultats qui en découlent seront présentés aux 104 adhérents du GEDA.

PROJET DU COLLECTIF D’AGRICULTEURS

  • Région:Pays de la Loire – Département : Vendée (85)
  • Territoire concerné : Canton de Poiré sur Vie
  • Nombre d’agriculteurs impliqués:104
  • Structure porteuse de la demande : GEDA du Poiré sur Vie
  • Montant de la subvention CASDAR : 52 000 €
  • Budget total du projet : 65 000 €

En savoir plus