En PACA, un nouveau réseau collectif de lutte contre le gaspillage alimentaire
François Moura
Mobiliser les acteurs du champ à l'assiette, c'est le principe des REGAL (Réseau régional de lutte contre le gaspillage alimentaire). La région Provence-Alpes-Côte d'Azur a rejoint cette initiative depuis octobre 2019, avec le soutien de la DRAAF et de l'Ademe. Interview de Frederika Lhuissier, cheffe du pôle Alimentation à la DRAAF PACA.

La réduction du gaspillage alimentaire concerne aussi bien les consommateurs que les producteurs, les industries agroalimentaires, la distribution, la restauration collective et commerciale. Après les réseaux initiés en Nouvelle-Aquitaine, en Normandie et en Bretagne, c'est au tour de la région PACA de se lancer.

Sur quelles thématiques vont se pencher les groupes de travail du réseau ?

Quatre thématiques ont été retenues pour les communautés de travail qui viennent de se mettre en place :

  • la sensibilisation du grand public ;
  • la lutte anti-gaspillage en restauration hors domicile ;
  • comment favoriser le don alimentaire ?
  • comment constituer un état des lieux chiffré du gaspillage alimentaire en région ?

Quel a été le rôle de la DRAAF dans la constitution de ce réseau ?

La DRAAF PACA accompagne depuis plusieurs années des projets de lutte contre le gaspillage alimentaire portés notamment par des acteurs de la restauration collective (établissements scolaires, EHPAD, hôpitaux...), dans le cadre du Programme National pour l’Alimentation (PNA).

Les porteurs de projets régionaux sont nombreux mais souvent isolés. Ce constat a amené la DRAAF PACA à proposer la rencontre entre les acteurs afin d’échanger sur leurs problématiques, et surtout, sur leurs bonnes pratiques afin de créer des synergies et des projets coopératifs.

Pour mettre en place ce contexte de rencontres et d’échanges, la DRAAF a contribué à créer, ce réseau régional de lutte contre les pertes et le gaspillage alimentaires avec l’Ademe et la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Qui va animer le réseau ?

COOP de France Alpes-Méditerranée est chargée de l’animation globale du réseau, de la capitalisation des outils utiles au fonctionnement du réseau et de la valorisation de ses actions. Son accompagnement est prévu jusque fin 2020.