De l'autonomie alimentaire pour les troupeaux sur les terres d'une commune !
02/03/2017
Dans la région Occitanie, 8 exploitations se sont regroupées dans le GIEE Fricato pour valoriser les friches de la commune de Claira et gagner en autonomie fourragère de leurs troupeaux, voire passer au Bio. Reportage chez ce GIEE, lauréat du Prix de la démarche collective des Trophées de l'agro-écologie 2016-2017.


La Clé des Champs Fleuris regroupe 8 exploitations d'éleveurs ovins catalans de piémont. Ces élevages extensifs et transhumants doivent acheter des fourrages et des concentrés pour alimenter leurs troupeaux, les apports alimentaires fournis par les parcours étant insuffisants. D'un autre côté, des communes sont confrontées à des friches sur leur territoire, avec risque d'incendies et de squat. Aussi, un partenariat local est né entre les éleveurs et les collectivités territoriales afin de mettre à la disposition des éleveurs des friches qu'ils remettent en culture pour produire des fourrages et des céréales biologiques. Les éleveurs ont ainsi appris un nouveau métier : celui de cultivateur !

Aujourd'hui, 100 hectares d'anciennes friches sont mobilisés, ce qui a permis la conversion à l'agriculture biologique de 2 exploitations et une meilleure sécurisation des approvisionnements de fourrages. De plus, cela conforte économiquement les éleveurs qui sont moins contraints d'acheter de coûteux fourrages à l'extérieur.


 

Voir aussi