Parcours du goût : les jeunes de la Protection judiciaire de la jeunesse en compétition
03/04/2015
200 jeunes accompagnés de leurs éducateurs, ont participé à un concours culinaire au parc des expositions de Valence les 28 et 29 mars 2015. L’occasion pour ces adolescents, souvent stigmatisés par leur parcours, de montrer leur capacité à se mobiliser pour relever ce défi gastronomique.

[JUSTICE SOCIALE] Pour cette 16ème édition, 200 jeunes pris en charge par la Protection judiciaire de la jeunesse, accompagnés de leurs éducateurs, ont participé à un concours culinaire au parc des expositions de Valence (Drôme) les 28 et 29 mars 2015. L’occasion pour ces adolescents, souvent stigmatisés par leur parcours, de montrer leur capacité à se mobiliser pour relever ce défi gastronomique.

« Nationale 7, un parcours qui fait recettes »

Pour cet événement placé sous le haut patronage du ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la forêt et co-financé par la Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt de Rhône-Alpes, chaque équipe était chargée de réaliser une recette salée ou sucrée sur le thème « Nationale 7, un parcours qui fait recettes » en utilisant au moins 3 ingrédients d’un panier composé de :

- viande de sanglier,
- châtaignes,
- fleur d’oranger,
- fruits de la vallée de la Drôme,
- nougat de Montélimar.

 

Créativité

Les équipes devaient également aménager leur stand durant tout le week-end pour mettre en valeur le patrimoine culturel et gastronomique de leur région d’origine.

Les jeunes de l’Unité Educative en Milieu Ouvert (UEMO) de Dunkerque ont confectionné des chapeaux et ceux de l’UEMO d’Arrras ont, avec l’accord de leur animatrice, offert un chapeau au ministre.

Anne-Sophie Pic et Michel Chabran

Dans l’esprit de la nouvelle politique publiquede l’alimentation, ce concours culinaire a pour but d’offrir à chaque adolescent l’opportunité de mettre en valeur son savoir-faire, d’améliorer l’estime de soi, de dépasser ses difficultés par une démarche d’apprentissage et de solidarité. Cette année, les Parcours du Goût avaient pour marraine Anne-Sophie Pic, étoilée du guide Michelin, et pour président du concours culinaire Monsieur Michel CHabran, chef étoilé de la Drôme.

 

Trois toques en cristal récompensent les catégories amateurs, professionnels, et présentation du stand.

Félicitations à tous, équipe organisatrice, animateurs, et bien sur aux jeunes, et n’oubliez pas : l’aventure continue l’année prochaine, les 1er, 2 et 3 avril 2016 à Nantes  !

Pour information : Les Parcours du Goût sont organisés par la Protection judiciaire de la Jeunesse et accueillent chaque année une trentaine d’équipes venues de toutes les régions de France pour mettre à l’honneur les spécialités de leur terroir.

La Protection judiciaire de la Jeunesse prend en charge et encadre les mineurs qui font l’objet d’une décision de justice. Elle se mobilise avec tous les acteurs de la justice des mineurs pour apporter la réponse éducative adaptée à la situation de chaque jeune qui lui est confié.