Une convention efficace sur le handicap
Signature de la convention handicap pluriannuelle par Valérie Metrich-Hecquet et Jean-Charles WATIEZ ©Xavier Remongin/Min.agri.fr

Le 21 novembre 2014 s'est tenue la signature de la seconde convention handicap qui lie le ministère de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt et son établissement public le FIPHFP[1]

« L’accompagnement du ministère par le FIPHFP prend une dimension encore plus concrète avec la deuxième convention qui permet d’accompagner le plan Handi Cap 2014-2016  » indique Valérie Métrich-Hecquet, secrétaire générale du Ministère de l'agriculture, qui signe avec le directeur du FIPHFP, Jean-Charles WATIEZ, le renouvellement de la convention triennale entre le ministère et le Fonds qui porte à la fois sur des aides techniques et humaines et qui prévoit un financement des actions du ministère à hauteur de 1,6 million d’euros.

Le taux d’emploi dans le cadre du plan Handi-Cap au ministère de l'agriculture était de 4,0 % en 2012. Il est passé à 4,7 % en 2014. Le but est d’atteindre les 6 %. Les objectifs intermédiaires : recruter 30 personnes en 2014, 35 en 2015 et 40 en 2016. « Mais il y a un volet plus qualitatif, souligne Valérie Métrich-Hecquet, le maintien dans l’emploi et les déroulements de carrières. Notre travail consiste aussi à faciliter l’accès à la formation professionnelle, à sensibiliser à l’accompagnement du handicap... Le FIPHFP nous apporte un effet de levier sur le plan financier, et aussi un appui méthodologique précieux. Il nous met face à un bel enjeu : changer le regard sur l’ouverture à autrui. Ça dépasse largement la question des personnes handicapées ! »

Jean-Charles WATIEZ souligne de plus que l’Agriculture est le premier ministère à avoir mis dans sa convention un engagement particulier pour le recrutement d’apprentis en situation de handicap :

« Nous pouvons nous féliciter de faire bouger les lignes ! Tout est dit dans le titre de la loi : pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées. La France fait beaucoup. La Fonction publique a été un peu en retard, mais notre pays a le souci de mieux faire. Le principe de compensation, prévu par l’article 2 de la loi, permet, par des aides techniques et humaines, à toute personne avec un déficit quelconque d’exercer pleinement sa citoyenneté. La convention vise à porter ensemble cette ambition et cette dynamique. Nous portons une politique, et nous prenons conscience d’une chose : avant la déficience il y a des compétences, des capacités. La dynamique et la volonté, politique et individuelle, permettent de faire changer le regard et c’est la plus grande satisfaction qu’on puisse avoir !  »

TEMOIGNAGE
Christophe Rebillard, au LPA de Tournus

Christophe Rebillard est Professeur-documentaliste au LPA Horticulture et Paysage « Les Perrières » (Tournus – 71). Agent du ministère depuis 1993 il est paraplégique en fauteuil.

Signature de la convention handicap pluriannuelle par Valérie Metrich-Hecquet et Jean-Charles WATIEZ
« Le FIPHFP a financé l’aménagement de mon poste de travail. Je suis au premier étage et mon bureau était inadapté : largeur des portes pour le fauteuil, ascenseur... Les premiers travaux, comme l’installation d’un ascenseur, ont été réalisés avec un financement du Conseil régional de Bourgogne. Le FIPHFP a pris le relais pour mettre en place deux plate-formes électriques. Les lycées agricoles sont souvent dans de vieux bâtiments qui ne sont pas adaptés... Il a aussi financé la rampe en ciment permettant d’accéder à l’amphithéâtre. Le suivi a été très bon et je veux remercier M. Conan (correspondant handicap ministériel) et toute son équipe qui fonctionne très bien. Le FIPHFP a également participé au financement du surcoût d’équipement de ma voiture : frein principal à main ; accélérateur à main... Enfin je suis assisté par un ou deux auxiliaires de vie professionnelle pour les travaux que je ne peux pas faire comme ranger des livres en hauteur. Ils sont entièrement financés par le FIPHFP. Il reste quand même encore quelques soucis, surtout pour les mal voyants. La compatibilité entre les logiciels professionnels et internes pour lire les pdf n’est pas toujours bonne... »

 

 

[1] Le Fonds pour l'insertion des personnes handicapées dans la fonction publique est un établissement public dont la gestion est assurée par la Caisse des Dépôts et Consignations. Il existe depuis la loi pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées (dite « loi handicap ») promulguée le 11 février 2005. Sa mission : impulser une dynamique et inciter les employeurs publics à agir en favorisant le recrutement, l’accompagnement et le maintien dans l’emploi au sein des trois fonctions publiques.

  • ©Xavier Remongin/Min.agri.fr
  • Signature de la convention handicap pluriannuelle par Valérie Metrich-Hecquet et Jean-Charles WATIEZ
  • Signature de la convention handicap pluriannuelle par Valérie Metrich-Hecquet et Jean-Charles WATIEZ
  • Signature de la convention handicap pluriannuelle par Valérie Metrich-Hecquet et Jean-Charles WATIEZ

Voir aussi