Un comité interministériel pour l'égalité réelle entre les femmes et les hommes
08/03/2018
Crédit ci-après
© Gouvernement.fr
Grande cause du quinquennat, l’égalité entre les femmes et les hommes mobilise aujourd’hui l’ensemble du Gouvernement autour d’une stratégie forte, qui se déploiera dans tous les champs où l’égalité doit devenir réelle. C’est l’objectif du comité interministériel de ce jeudi 8 mars.

Le comité interministériel à l’égalité entre les femmes et les hommes, présidé par le Premier ministre, constitue l’aboutissement du Tour de France de l’Égalité. Les mesures phares du comité sont largement inspirées par les idées qui ont émergé pendant cette consultation citoyenne.

L’objectif est de transmettre et de diffuser la culture de l’égalité, d’agir pour l’égalité professionnelle tout au long de la vie, de faire vivre l’égalité au quotidien en favorisant l’accès aux droits. Ainsi à l’école, au travail, dans les services publics, dans les transports, dans les médias, dans les rues, dans nos loisirs, sur Internet… le Gouvernement est décidé à agir partout où la vie des femmes doit changer.

Quatre axes et des mesures phares se dégagent pour atteindre l’égalité entre les hommes et les femmes.

  • transmettre et diffuser la culture de l’égalité ;
  • agir pour l’égalité professionnelle tout au long de la vie ;
  • faire vivre l’égalité au quotidien en garantissant l’accès aux droits ;
  • un service public exemplaire en France et à l’international.

Les 10 mesures phares du comité interministériel

Assurer la transmission de la culture de l’égalité

  • un « référent Égalité » dans chaque établissement scolaire ;
  • objectif mixité ! 40% de filles dans les filières scientifiques du supérieur d’ici 2020.

L’égalité professionnelle, maintenant !

  • une obligation de résultats en matière d’égalité salariale soumise aux partenaires sociaux ;
  • des objectifs de 30 à 50% de femmes bénéficiaires des formations proposées par la Grande École du Numérique, pour favoriser l’employabilité des femmes dans ce secteur ;
  • augmenter le nombre de cheffes d’entreprises par la création d’un réseau national de mentorat et avec le soutien de l'Agence France Entrepreneur.

Un accompagnement plus intensif et plus adapté des femmes victimes de violences

  • 5 000 places d’hébergement garanties en 2018 pour les femmes victimes de violence et un accompagnement adapté ;
  • héberger et accompagner les demandeuses d’asile victimes de violences ou de traite ;
  • déployer le stage de prévention de la récidive pour tous les auteurs de violences condamnés.

Des services publics exemplaires sur la scène nationale et internationale

  • des nominations plus équilibrées sur les emplois de direction de l’État ;
  • faire de l’égalité femme-homme une priorité de l’agenda de la Présidence française du G7 en 2019.

À télécharger

L'ensemble des mesures prises lors du comité interministériel du 8 mars 2018 (PDF, 368.97 Ko)