Stéphane Travert évoque la raffinerie de la Mède au congrès des JA
07/06/2018
Le ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation s'est rendu à Lourdes jeudi 7 juin pour assister au 52e congrès des Jeunes agriculteurs. Il y a prononcé un discours dans lequel il est notamment revenu sur la reconversion de la raffinerie Total de La Mède. Extraits.

« La reconversion de la raffinerie Total de La Mède, afin d’y créer une bio-raffinerie de production de biodiesel, a été autorisée le 16 mai 2018 par le Préfet des Bouches-du-Rhône.

Ce projet a été décidé en 2015, à la demande du gouvernement précédent, pour proposer une solution de reconversion à un site pétrolier, avec le maintien de 250 emplois.

Vous prévoyez une mobilisation à compter de dimanche contre la mise en production de cette usine. Je comprends la préoccupation qui est la vôtre. La filière colza contribue à la production de biocarburants ; elle fournit aussi des huiles alimentaires de qualité et des tourteaux qui concourent à l’augmentation de l’autonomie protéique de la France. Nous sommes là dans le droit fil des conclusions des EGA.

J’en appelle néanmoins à votre esprit de responsabilité pour éviter de pénaliser nos concitoyens, mais aussi le monde agricole qui souffre déjà des difficultés actuelles de transport par le rail.

Je souhaite que l'approvisionnement de l’usine de la Mède puisse évoluer au fil du temps pour intégrer davantage de matières agricoles françaises. Les contrats qui pourraient être conclus sur la durée avec les filières agricoles françaises seraient créateurs de valeur et sources d'emploi sur le territoire national. »

Voir aussi