Stéphane Travert au SPACE : « Loi et plans de filière sont indissociables »
11/09/2018
Pascal Xicluna / agriculture.gouv.fr
Le ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation est aujourd'hui à Rennes pour l'ouverture du 32e Salon international des productions animales (SPACE), rendez-vous annuel majeur du secteur.

Lors de son discours, le ministre a salué le dynamisme et la capacité d'organisation du territoire breton, qui lui ont permis « de devenir la première région française pour la production et la transformation du lait, comme pour la production et l’abattage de viande de porc et de volaille ».

Et de poursuivre : « Cette dynamique de transformation, à l’œuvre en Bretagne, rejoint celle que je porte comme ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation et qui a pris corps lors des États généraux de l’alimentation (EGA) ».

Pour rappel, le projet de « loi pour l'équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine, durable et accessible à tous » revient en débat à l'Assemblée nationale demain, mercredi 12 septembre.

Pour Stéphane Travert, la loi et les engagements volontaires des acteurs, exprimés dans les plans de filière doivent avancer ensemble. « J’entends ceux qui voudraient que l’État règle tout par son autorité normative. Eh bien non. Loi et plans de filière sont les deux jambes du chantier économique des EGA et elles sont indissociables. Ensuite, cette loi, comme toute loi, ne produira ses pleins effets que si vous vous en saisissez pleinement. »

Le ministre appelle les éleveurs à se regrouper en organisations de producteurs et en associations d'organisations de producteurs « pour être plus forts. [...] Les négociations commerciales commencent dans quelques semaines. Ma mobilisation est totale pour que d'ici là, vous ayez les outils pour enclencher l'inversion de la construction des prix agricoles. À vous de les faire vôtres et le plus tôt sera le mieux ! »

Au cours de son allocution, Stéphane Travert s'est également arrêté sur la transition écologique et le bien-être animal, soulignant que les citoyens qui se mobilisent souhaitent que les pratiques agricoles évoluent. « Sur les enjeux environnementaux, la démarche agro-écologique offre la réponse systémique adaptée », a déclaré le ministre. Revenant sur les discussions qui ont été intenses sur le bien-être animal à l'Assemblée nationale, Stéphane Travert s'est adressé aux filières : « Sur le porc, les œufs, la volaille, l'abattage, ma ligne est simple : il nous faut avancer, il faut que les filières prennent à bras le corps ces sujets ».

Le ministre a conclu son intervention en évoquant les perspectives européennes et la préparation de la future PAC, « qui doit elle aussi contribuer à accompagner la transformation et à sécuriser le revenu des agriculteurs ».

La journée en images

http://ministre-en-images.agriculture.gouv.fr/post/177976333415/mardi-11-septembre-2018-stéphane-travert
http://ministre-en-images.agriculture.gouv.fr/post/177973089300/mardi-11-septembre-2018-stéphane-travert
http://ministre-en-images.agriculture.gouv.fr/post/177970847145/mardi-11-septembre-2018-stéphane-travert

Voir aussi