#SIA2018 : à la découverte du « manger mains »
Ils seront bientôt cuisiniers en restauration collective. Des apprentis en formation au CFA du lycée agricole de Chartres sont venus sur le stand du ministère de l’agriculture faire découvrir le manger mains ! Cette pratique consiste à préparer des aliments sous forme de « bouchées » que l’on déguste avec les doigts. Elle se diffuse de plus en plus largement dans les maisons de retraite et les hôpitaux qui leur reconnaissent de nombreuses vertus.

Ces jeunes apprentis sont déjà habitués aux grandes tablées et ne sont guère plus impressionnés par les centaines de couverts qu’ils servent quotidiennement dans les cantines scolaires et autres restaurants collectifs. Soucieux de maîtriser de nouveaux savoir-faire et n’ayant pas peur des défis, ils se sont formés aux préparations du manger mains. À travers elle, de nouvelles pratiques et de nouveaux palais à séduire, notamment les personnes atteintes d’Alzheimer ou de Parkinson, et ce, afin de prolonger leur autonomie et limiter les risques de dénutrition.

Une autre façon d’appréhender la cuisine

« Le manger mains nous oblige à penser différemment » explique Yannis, 19 ans, qui expose les 4 commandements de cette cuisine :

  • Présentation attrayante ;
  • Identification facile des aliments ;
  • Facilité de prise en main des bouchées ;
  • Inclusion facile sans mastication pour limiter le risque de fausse route.

Dégustation sur le stand

Pour l’occasion, les apprentis du lycée agricole de Chartres ont préparé au public présent sur le stand du ministère un savoureux et fondant menu...

  • Entrée, carré de chèvre à la betterave ;
  • Hors d’œuvre, sauté de porc tomate moutarde ;
  • Dessert, riz au lait coco cerise.