#SIA2018 : des étudiants, créatifs et... entrepreneurs !
© Pascal Xicluna / Min.Agri.Fr
Entreprendre pour apprendre, c’est le pari réussi de ces étudiants en BTS au Lycée agricole de Laval. L’aventure a commencé il y a 6 mois et depuis, ces jeunes entrepreneurs n’arrêtent pas… Ils ont lancé « Dista’R », une micro-entreprise au concept innovant qui bouscule notre consommation de soupe ! Rencontre et dégustation sur le stand du ministère, où les étudiants ont eu la surprise de voir Stéphane Travert, venu échanger avec eux et goûter leur produit !

Le Directeur du lycée agricole de Laval, lui aussi présent au salon de l’agriculture, est fier de ses élèves : « Depuis quelques mois nous les voyons progresser et gagner en maturité, grâce à leur projet d’entreprise » se réjouit-il.

Ils sont dix en première année de cette classe de BTS agricole, spécialisé en sciences et technologies des aliments. Cette formation professionnalisante de 2 ans les prépare aux métiers de l’industrie agro-alimentaire. Soucieux de se confronter au monde de l’entreprise et de renforcer leurs aptitudes, ils concourent au championnat de la Mini-Entreprise.

Découvrir très concrètement la vie en entreprise

C’est tout l’enjeu de ce concours. En l’espace de quelques mois, ces étudiants néo-entrepreneurs, conçoivent, affinent et concrétisent une stratégie entrepreneuriale. Matthieu 18 ans, le chargé de communication de la start’up Dista’R explique : « Tout a commencé lors de l’une de ces soirées d’automne où l’on cherche à se réchauffer autour d’un bol de soupe… L’idée est venue alors de donner un petit coup de peps aux recettes traditionnelles. »

Ainsi, pendant plusieurs semaines, les étudiants élaborent dans le laboratoire de leur établissement plusieurs mélanges. Chaque aliment, condiment, ou procédé a fait l’objet d’une réflexion semi-industrielle.

Circuit-court et antigaspi !

Au-delà de l’aspect gustatif, les étudiants ont souhaité créer une gamme de soupes éco-responsables. L’équipe de « Dista’R » a alors démarché la GAEC des frères Guihéri, fermiers bio situés non loin du lycée agricole de Laval. « Pour maîtriser nos coûts et notre impact environnemental, nous n’achetons que des légumes déclassés ; autrement dit, ceux qui ne répondent pas aux critères esthétiques de la grande distribution, car mal calibrés ou tachés… » 

Succès au rendez-vous !

Ces soupes colorées et savoureuses, à 4,50 € le pot de 550g, ont rencontré un franc succès sur les marchés mayennais. « La soupe de carotte et oignon avec miel et gingembre s’arrache ! Le miel utilisé provient directement des ruches du lycée ! » précise Matthieu. Sans attendre les résultats du concours, l’équipe « Dista’R », semble, par son enthousiasme, avoir déjà conquis le cœur et surtout le palais du public présent au salon de l’agriculture.

Précisons que le bénéfice des ventes, financera leur voyage pédagogique au Brésil à la fin de l’année. Alors bon vent à « Dista’R » et par ici la bonne soupe !

Voir aussi