Santé animale : mieux gérer les risques avec la plateforme ESA
Ci-après crédit
©Xavier Remongin/Min.Agri.Fr

La plate-forme d'épidémiosurveillance en santé animale (plateforme ESA) a pour objectif d'apporter un appui aux gestionnaires de risque, et notamment à l’État pour ce qui concerne les dangers sanitaires réglementés, pour améliorer l'efficacité et l'efficience de la surveillance des maladies animales. La plateforme ESA contribue en particulier à la détection de l'introduction de maladies nouvelles sur le territoire ou la réemergence de maladies éradiquées, et à s'assurer de l'adéquation entre les dangers sanitaires et les dispositifs mis en place pour surveiller ces dangers.

Pour répondre à ses objectifs, la plateforme ESA mobilise les différents acteurs du sanitaire et apporte également une expertise en épidémiosurveillance. Les gestionnaires sollicitent cette expertise collégiale pour les dispositifs de surveillance dont ils ont la charge, pour définir les modalités de collecte, centralisation et traitement des données sanitaires, et analyser, interpréter et valoriser les informations ainsi recueillies.

Créée en 2011, elle réunit neuf membres, structures publiques : DGAL, Anses, ONCFS, Cirad ; et privées : GDS France, Coop de France, SNGTV, Adilva, FNC.

Voir aussi