Réseau DEPHY : de nouvelles ambitions
Exploitation " grandes cultures " de Jean Maillard à Octeville sur Mer.
©Xavier Remongin/Min.agri.fr
Mis en place courant 2009, le dispositif DEPHY a pour objectif d’expérimenter et de déployer des techniques économes en produits phytosanitaires. Plus de 1 900 exploitations en sont membres. Par le plan Ecophyto II, de nouveaux objectifs sont définis : renforcer le réseau et développer les collaborations entre chercheurs et exploitants.

Initié en 2009 dans le cadre du premier plan Ecophyto, le dispositif DEPHY se décline en deux volets :

  • le réseau DEPHY-FERME, composé de fermes pilotes mettant en œuvre des techniques et des systèmes de culture économes en produits phytosanitaires ;

  • le réseau DEPHY-EXPE, axé sur la recherche agronomique.

À l’heure actuelle, plus de 1 900 exploitations, dont une centaine de sites d’établissements d’enseignement agricole, constituent le réseau DEPHY-FERME. Après plus de cinq ans d’existence, les résultats de cette démarche sont concrets. Sur les exploitations pilotes, des baisses significatives d’IFT (indice de fréquence de traitements phytosanitaires) ont été observées, et ce pour l’ensemble des filières agricoles représentées dans le dispositif. Publié en octobre 2015, le plan Écophyto II propose plusieurs mesures pour poursuivre cette dynamique.

Élargir le réseau et renforcer son implantation

Parmi les propositions phares, la volonté d’élargir progressivement le réseau DEPHY à 3 000 fermes. Cette mesure permettra notamment de rééquilibrer l’implantation des exploitations pilotes pour une meilleure représentativité. L’objectif : couvrir l’ensemble du territoire et des types de production.

Les groupes et structures souhaitant rejoindre le réseau DEPHY-FERME sont invités à déposer un dossier avant le 15 mai. Les modalités de réengagement sont décrites dans l'instruction technique DGPE/SDPE/2016-107 du 10 février 2016

D’autres actions pour contribuer au renforcement du dispositif sont envisagées, notamment :

  • l’intégration de toutes les exploitations des établissements d’enseignement agricole au réseau et la formation des élèves aux techniques culturales simplifiées ;

  • l’analyse systématique des situations où des exploitations du réseau n’ont pas réduit leur consommation en produits phytopharmaceutiques entre 2010 et 2015. Le but : définir des plans d’action pour cibler les mesures correctives à mettre en œuvre ;

  • l’augmentation de la part d’exploitations engagées dans l’agriculture biologique au sein du réseau DEPHY.

Rapprocher le monde agricole et les chercheurs

DEPHY EXPE a mis en avant l’intérêt de rapprocher les chercheurs du terrain. Pour nouer des partenariats toujours plus fructueux, le plan Ecophyto II prévoit de resserrer les liens entre les acteurs des réseaux DEPHY et le monde de la recherche. Il s’agit ainsi de favoriser la mise en œuvre opérationnelle de solutions techniques développées en laboratoire.

Par ailleurs, les observations réalisées dans le cadre des réseaux DEPHY-FERME et DEPHY-EXPE seront systématiquement mises à disposition des réseaux du BSV (Bulletin de Santé du Végétal).
Ils contribueront ainsi activement au dispositif de surveillance biologique du territoire. Une façon de développer les synergies entre DEPHY et un bulletin que les agriculteurs se sont désormais approprié.

Voir aussi