Remise des Trophées Lanly 2016, pour la valorisation du bois français
25/11/2016
Crédit ci-après
© Pascal Xicluna / Min.Agri.Fr
Le Trophée Lanly de l’Académie d’agriculture de France pour la valorisation du bois français est destiné à distinguer une entreprise ou un organisme implanté en France et œuvrant dans le secteur de la filière bois, utilisant et accroissant la consommation de bois français, selon des méthodes et procédés de préférence innovants. L'édition 2016 s'est tenue le 24 novembre au ministère de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt, à l'issue d'un colloque sur les "nouvelles perspectives pour les plantations forestières" organisé par l'Académie d'agriculture de France.

A découvrir les portraits des deux lauréats de ces Trophées Lanly 2016 : la scierie Josso et l'entreprise d'emballages Martin :

Josso : le bois, le plus ancien des matériaux d'avenir

La scierie JOSSO a été créée en 1920, Claudine JOSSO, la petite fille du créateur en est la PDG depuis 1987. En 1995 l'entreprise, située dans le Morbihan, est restructurée sur un site de 14 hectares qui permet de pérenniser ses activités de scierie et paletterie et ainsi de doubler ses effectifs.

L'esprit du bois, presqu'un siècle de savoir-faire ou comment maintenir les équilibres écologiques, économiques et sociaux

La démarche qualité de l'entreprise Josso s'inscrit dans le périmètre de la Bretagne où elle est implantée et d'où provient sa matière première, les résineux de la forêt bretonne. Engagée dans une démarche environnementale et particulièrement consciente de sa responsabilité sociétale, cette entreprise dispose d’un agrément PEFC (Programm for the Endorsement of Forest Certification schemes / Programme de Reconnaissance des Certifications Forestières). Elle se fournit essentiellement auprès de propriétaires forestiers adhérant au programme PEFC qui garantit qu'ils sont engagés à gérer leurs forêts durablement. La société SEFA filiale de Josso assure l'exploitation et le transport du bois acheté sur pied.

Le service commercial de la société accompagne les clients (entreprises agroalimentaires, du bâtiments et aussi des secteurs de la chimie et de l'emballage) dès la conception de leurs palettes. Grâce à un logiciel de conception et en fonction de leurs contraintes de production. La résistance à la charge  des palettes est étudiée. Leur structure et leur dimensionnement sont optimisés, notamment en terme de volume bois.
La création d'un nouveau process de sciage permet d'obtenir un rendement matières de 52%, c'est à dire que chaque billon est scannée à deux reprises afin de déterminer à l'aide d'un logiciel le diagramme de sciage offrant le meilleur rendement matière.

A l'issue de la première transformation, les produits connexes de sciage : écorces, plaquettes, sont valorisés pour produire de l’énergie avec les chaudières BIOMASSE. Ce qui permet de « boucler la boucle », d’économiser des émissions de carbone, en évitant les émissions de dioxyde de carbone fossile et en contribuant à la lutte contre le changement climatique.

La scierie Josso en chiffres :

  • 1 350 000 de palettes fabriquées par an
  • 350 références
  • 90 % de résineux utilisés à la fabrication (épicéa sitka, douglas, pin maritime, pin sylvestre…)
  • 70 000 m3 de bois scié en 2014
  • 150 000 m3 de grumes  achetées sur la région Bretagne.

Société Josso
56460 Le roc Saint André
Consulter le site de la scierie Josso

Entreprise Martin : des emballages authentiques 100% naturels et écologiques

Depuis 1947, l'entreprise Martin est spécialiste de l'emballage Bois 100% recyclable et 100% made in France. Située à Niort, près du Marais Poitevin, elle met l'expertise et l'imagination de ses équipes au service de ses clients. Sur son site d'Augé (Deux Sèvres) l'entreprise intègre toutes les étapes de la transformation du bois jusqu'à l'assemblage de palettes, paniers, bourriches, caisses ou coffrets.

Transformer et gérer l'avenir de la filière bois

L'entreprise achète les peupliers sur pied dans un périmètre de 150 kilomètres. Elle les sélectionne d'après des critères comprenant des qualités esthétiques et mécaniques afin de permettre le collage automatisé.
En effet l'entreprise Martin a mis au point des machines de collage pour la fabrication de paniers en peuplier. La robotisation a permis de multiplier par 2 le chiffre d'affaires de cette activité en moins de 5 ans. Bien que la main d’œuvre ait diminué, la société a du augmenter son nombre de salariés ( 34 en 2000, 65 en 2016) pour répondre à la demande de ses clients dans toute l'Europe.
L'entreprise Martin participe également à l'opération de reboisement "Merci le peuplier" en remboursant une partie du coût du plant. 

Consulter le site de la Société Emballages Martin