Reconduction de la suspension d'importation de cerises traitées au diméthoate
Xavier Remongin / agriculture.gouv.fr

La mesure de suspension des importations de cerises traitées au diméthoate de l'an passé est reconduite en 2018. Cette disposition concerne uniquement les cerises fraîches qui sont consommées en quantité « par prise », en quantité beaucoup plus importantes que les cerises surgelées par exemple.

La France reste préoccupée par l'utilisation de produits phytopharmaceutiques contenant la substance active diméthoate en traitement des cerisiers. En effet, les données scientifiques restent insuffisantes pour exclure clairement un risque inacceptable pour la santé du consommateur en cas de consommation de cerises fraîches traitées au diméthoate.

Considérant la proximité de la période de production et de consommation des cerises fraîches, les autorités françaises ont demandé le 29 mars 2018 à la Commission européenne de prendre des mesures d'urgence visant à interdire l'utilisation du diméthoate sur cerisiers et à suspendre la mise sur le marché européen des cerises fraîches issues de cerisiers traités au diméthoate.

En l'absence de mesure européenne, les autorités françaises ont été amenées à adopter une nouvelle mesure conservatoire par arrêté du 6 avril 2018, publié au Journal officiel du 10 avril 2018.
Un avis aux importateurs publié le 5 mai 2018 précise la liste des pays concernés.