À quoi servent les dates de consommation ?
ALIMENTATION / ÉTIQUETAGE - Les produits alimentaires préemballés comportent une mention indiquant la date limite de consommation (DLC) ou la date limite d’utilisation optimale (DLUO). Vous trouverez ci-dessous une foire aux questions (FAQ) pour bien les comprendre.

À quels aliments s’applique la DLC ?

La DLC s’applique à tous les aliments préemballés, très périssables, susceptibles de présenter, après une courte période, un danger pour la santé : les produits frais, vendus en libre service (charcuteries, viandes, produits laitiers).

Que dois-je faire quand la DLC est dépassée ?

Il est important de respecter cette date et de ne pas consommer un produit périmé, surtout si vous n’avez pas respecté la température d’entreposage ou de conservation indiquée sur l’emballage. En effet, la durabilité du produit et sa DLC dépendent de la température à laquelle le produit a été conservé.

Comment je peux reconnaître la DLC ou la DLUO sur un aliment ?

  • La DLC s’exprime sur les conditionnements par la mention « À consommer jusqu’au... » suivie de l’indication du jour et du mois.
  • La DLUO est indiquée sur les emballage par la mention « À consommer de préférence avant le ... » ou « À consommer avant fin ... »
Mention apposée Durabilité des aliments
à consommer de préférence avant le (suivi du jour et du mois) Inférieure à 3 mois
à consommer avant fin (suivi du mois et de l’année) Entre 3 et 18 mois
à consommer avant fin (suivi de l’année) Supérieure à 18 mois

Qui fixe la date limite de consommation (DLC) ?

La fixation de cette date est laissée à l’appréciation du fabricant, sauf pour quelques produits où la réglementation sanitaire s’impose.

Puis-je manger un aliment dont la DLUO est dépassée ?

La mention de la date limite d’utilisation optimale n’a pas le caractère impératif de la date de consommation. Si vous détenez un produit dont la DLUO est dépassée, il n’est pas pour autant périmé ! Dans ce cas, le fabricant ne garantit plus la qualité organoleptique (moins de goût, plus mou, plus sec...) et/ou diététique de l’aliment. Le produit reste consommable.

Quels sont les produits qui comportent une DLUO ?

La DLUO figure sur tous les produits d’épicerie, les conserves, les boissons et les produits surgelés ?

Dois-je toujours prendre en compte la DLC ou la DLUO après ouverture de l’emballage ?

Dès qu’un emballage est ouvert, la date de durabilité indiquée perd son utilité s’il s’agit d’un aliment périssable (DLC) ou d’un aliment en conserve ou non sec sur lequel est indiqué « à consommer de préférence avant le... »(ex. sauces) : ils doivent être consommés rapidement. Par contre, les produits secs avec DLUO indiquée par « à consommer avant fin... » peuvent être consommés jusqu’à la date indiquée voire plus, même si l’emballage a été ouvert.

Est-ce que je peux acheter des produits dont la DLC ou la DLUO est dépassée ?

  • Un produit dont la DLC est dépassée ne peut pas être proposé à la vente le lendemain de la DLC sous peine pour le vendeur de constituer une infraction pouvant s’élever à quatre d’emprisonnement et 75 000 euros d’amende.
  • En revanche, un produit dont la DLUO est dépassée peut être proposée à la vente. Certains magasins en font une spécialité. Cela ne constitue pas une infraction.

Comment puis-je savoir que mon aliment n’est plus consommable ?

Un emballage gonflé, une boite de conserve déformée, rouillée, bombée, l’absence de "pop" à l’ouverture d’un bocal, une odeur désagréable, une couleur anormale... doivent vous alerter et peuvent révéler une altération du produit : en cas de doute, il est préférable d’éviter de le consommer