Quand des collégiens découvrent une ferme bio normande...
© Xavier.Remongin/Min.Agri.Fr
Traite des vaches, fabrication de fromage, distribution de fourrage pour les bêtes… À la ferme pédagogique de Sainte-Yvière (Montmerrei), les activités ne manquent pas ! Cette semaine, l'exploitation laitière accueille quinze collégiens de l’École La Source de Meudon qui participent à une classe verte dans le cadre d'un atelier périscolaire sur le développement durable. Immersion à la ferme.

Veaux, vaches, cochons et poules...

Pour bon nombre de collégiens, ce séjour à la ferme, c'est une grande première. « C'est amusant ! On fait du pain, du yaourt, du beurre », raconte Raphaël, 11 ans. Mais ce sont les animaux qui attirent le plus l'attention :  « C'est vraiment impressionnant les cochons, je ne m'attendais pas à ce qu'ils soient aussi grands ! » s'exclame Adèle, élève de 6e. « Ils ne sont pas tous roses et tous propres comme dans les dessins animés et ils ne voient pas grand-chose avec leurs oreilles tombantes ». Parmi les nombreux habitants de la ferme, il y a les favoris, comme « Blacky », le veau marron de quelques mois qui jure parmi les Normandes.

À Sainte-Yvière, les poules sont en totale liberté. Après le petit-déjeuner, les enfants vont vérifier si elles ont pondu des œufs. « Les poules couveuses sont plus petites », précise Lucien, 10 ans. Parmi les activités préférées des collégiens : la traite des vaches, deux fois par jour. « On va chercher les soixante vaches normandes qui pâturent dans le champ et on les ramène jusqu'à la salle de traite », raconte Silen.

Moment fort de la journée : le vétérinaire procède à l'échographie d'une vache dont le veau naîtra dans sept mois.

Un enseignement grandeur nature

Les élèves de sixième, cinquième et quatrième étaient déjà sensibilisés aux questions de la protection de la nature et à la réduction des déchets. « Ils se sont inscrits volontairement à cet atelier périscolaire sur le développement durable », explique Jean-François Dubay, professeur d'histoire-géographie à l'École La Source (Meudon). « Avec ce séjour à la ferme, on sensibilise les élèves à cette thématique dans sa pluralité, on donne des illustrations concrètes de ce qu'est le bien-être animal, l'importance d'une alimentation saine et de saison… Les enfants acquièrent des connaissances diverses ».

Agriculture biologique, agro-écologie… les questions des élèves s'enchaînent. Le gérant de l'exploitation raconte sa conversion en bio amorcée en 2012, le fonctionnement d'un circuit court...  

Une ferme familiale

Paysan boulanger, éleveur laitier, animateur, maraîcher, céréalier… À la ferme pédagogique, Marc Avenel, 35 ans, a plusieurs casquettes. Des journées très variées pour ce fils, petit-neveu et frère d'agriculteurs. Depuis 1992, l'exploitation accueille des colonies de vacances et des classes vertes. Les différents bâtiments en pierre de grès, dont le plus ancien date du XVIe, ont été repensés pour accueillir jusqu'à 70 personnes.

Ce sont pour la majorité des Parisiens qui se rendent à la ferme de Sainte-Yvière. « Ils réagissent très souvent de la même manière », observe Marc Avenel. « Au début, ils se plaignent de l'odeur des animaux mais ils s'habituent vite et donnent même des surnoms aux poules ».

Une parenthèse de quelques jours avant de retourner à l’École La Source… où les élèves de l'atelier ont créé une mare pour favoriser la biodiversité à Meudon (Hauts-de-Seine).

Plus d'informations sur la ferme pédagogique de Sainte-Yvière.

  • © Xavier.Remongin/Min.Agri.Fr
  • © Xavier.Remongin/Min.Agri.Fr
  • © Xavier.Remongin/Min.Agri.Fr
  • © Xavier.Remongin/Min.Agri.Fr
  • © Xavier.Remongin/Min.Agri.Fr
  • © Xavier.Remongin/Min.Agri.Fr

Voir aussi