Projet alimentaire territorial : « Mobiliser le réseau alimentaire local »
Crédit ci-après
© Pascal Xicluna / Min.Agri.Fr
Lauréat de l'appel à projets national du programme national pour l'alimentation 2016-2017, le Projet alimentaire territorial (PAT) porté par la communauté d’agglomération du Havre (CODAH) veut réconcilier centre et périphérie, consommateurs et producteurs ! Pour développer une économie alimentaire de proximité, le PAT a, entre autres, l’ambition de dynamiser sa ceinture maraîchère. Pari réussi avec 2 maraîchers bio en test d’activité et 3 reprises d’exploitations accompagnées. Témoignage de Mélanie Briand, chargée de mission agriculture à la CODAH.

Quand on a 240 000 consommateurs étalés sur 17 communes, que le territoire agricole est riche et diversifié avec pas moins de 7 AOP sur le territoire Normand… Et qu’une faible partie de la production agricole locale est consommée sur l’agglomération, que fait-on ? Un PAT ! répond Mélanie Briand, chargée de mission Agriculture à la CODAH (agglomération havraise). Pour elle, « un programme alimentaire de territoire permet de rassembler les nombreux acteurs travaillant sur les problématiques de l’alimentation autour d’une stratégie commune. L’ensemble de la filière alimentaire du territoire est concernée, du gestionnaire de cantine scolaire au directeur de grande surface en passant par les AMAP. »

Réimplanter l’agriculture en périurbain

Débuté en mars 2017, le PAT du Havre veut tisser une toile alimentaire locale sur son territoire. L’enjeu : géolocaliser les acteurs jouant un rôle dans la dynamique alimentaire locale (producteurs, transformateurs, transporteurs, distributeurs et consommateurs), identifier les flux alimentaires existant entre eux et accélérer les connections. « Nous voulons, d’ici à la fin 2017 pouvoir identifier les « trous dans la raquette » du réseau alimentaire local pour mieux connecter les flux entre l’agriculture de proximité et les consommateurs. A la suite de ce diagnostic, en partenariat avec les acteurs économiques du territoire, nous pouvons imaginer la création de plateformes de distribution en circuit court ou d’outils de transformation agroalimentaire… L’objectif est de rendre les aliments produits à proximité accessibles à tous » explique Mélanie Briand. Pour faciliter aux consommateurs l’accès au local, la CODAH a déjà publié un guide sur les lieux de vente directe de produits agricoles locaux qui sera complété par une appli mobile.

L'appel à projets national du programme national pour l'alimentation récompense des projets fédérateurs, démultipliables et innovants s'inscrivant dans les priorités de la politique publique de l'alimentation. Lors de l'édition 2016-2017, l'appel à projet a particulièrement mis l'accent sur le soutien au déploiement des PAT sur les territoires.