Accueil > Presse > Actualités > Projection-débat du film "Des abeilles et des hommes" le mercredi 20 février (...)

Actualités

Projection-débat du film "Des abeilles et des hommes" le mercredi 20 février 2013

15/02/2013

Mercredi 20 février 2013, à l’occasion de la première du film "Des abeilles et des hommes", dont le ministère de l’agriculture est partenaire officiel, se tiendra une projection-débat en présence de Stéphane Le Foll, ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt, et de Markus Imhoof, réalisateur du film.

Ouvert à tous, cet événement spécial se tiendra à 20h00 à l’UGC Ciné Cité Bercy (2 Cour St Emilion, 75012 Paris).

La projection (20h00) sera précédée de la présentation d’une ruche (sous plexiglas) installée par Apiterra dans le hall du cinéma (19h45) et sera suivie d’un échange avec la salle en présence du ministre et du réalisateur.

Réservation et achat des places dès lundi 18 février auprès du cinéma : http://www.ugc.fr/cinema.html?code=BERCY

  • Le ministère de l’agriculture partenaire du film "Des abeilles et des hommes" :

Entre 50 et 90% des abeilles ont disparu depuis quinze ans. Cette épidémie, d’une violence et d’une ampleur phénoménale, est en train de se propager de ruche en ruche sur toute la planète. Markus Imhoof, réalisateur du film "Des abeilles et des hommes" a ainsi parcouru la planète à la rencontre des femmes et des hommes qui travaillent au quotidien avec les abeilles et qui font tous le même constat : l’Apis millefera disparaît sans que l’on sache vraiment pourquoi.
Retrouvez toutes les informations sur le film "Des abeilles et des hommes" sur le site de JOUR2FETE : http://jour2fete.com/index.php/film...

  • Un Plan de développement durable de l’apiculture 2013-2015 :

L’apiculture est un maillon essentiel de l’économie agricole, tant par le rôle joué par les populations d’abeilles dans la pollinisation des fleurs et cultures que dans la production de miel.
Chaque année, les Français consomment 40 000 tonnes de miel alors que la France n’en produit que 18 500 tonnes. Par ailleurs, depuis une vingtaine d’années, la santé des abeilles décline dangereusement. Or, sans les abeilles, pas de miel, mais pas non plus de fraises, d’aubergines, de poires ou d’amandes sur les étals des marchés… 80% des cultures (principalement fruitières, légumières, oléagineuses et protéagineuses) sont dépendantes des insectes pollinisateurs, dont l’abeille est le chef de file. De plus, cette butineuse est un bio-indicateur sans égal en matière d’atteintes à l’environnement et à la biodiversité.

Afin de développer la filière apicole et répondre aux enjeux soulevés par les mortalités importantes d’abeilles enregistrées en divers points du globe et en France, le ministre de l’agriculture Stéphane Le Foll a annoncé un plan de développement durable de l’apiculture pour 2013-2015.


Pour ne savoir plus, lire notre dossier consacré au plan de développement durable de l’apiculture

Gagnez des places pour le film "Des abeilles et des hommes" en participant ce week-end à notre jeu-concours sur Facebook !