Processionnaire du pin, premier bilan du cycle 2016-2017

Ce bilan présente les premiers résultats de l'analyse du réseau de surveillance de la processionnaire du pin (Thaumetopoea pityocampa) en forêt pour le cycle 2016-2017.

Les placettes les plus atteintes sont celles situées dans les régions déjà atteintes en 2015 / 2016, hormis la Corse : les Préalpes et les Alpes du sud, le sud du Massif-central, le piémont pyrénéen auxquelles il convient d'ajouter cette année, à un niveau moins élevé, les bordures nord et ouest du Massif-central. Les dégâts et les populations de l'insecte sont stables dans 6 placettes sur 10 et en baisse dans 3 sur 10. Les essences les plus atteintes sont le pin noir d'Autriche et le pin sylvestre (en altitude) et dans une moindre mesure, les pins laricios. Les populations sur pin maritime sont à un niveau endémique quelle que soit la région, ainsi que celles sur le pin d'Alep.

Retrouvez les cartes de dommages par essences dans le bilan.

Processionnaire du pin, premier bilan du cycle 2016-2017 (PDF, 1.88 Mo)

Voir aussi