Peste porcine africaine : quand la suspecter ?
Ce message est destiné aux éleveurs de porcs.

Si vous constatez sur vos porcs l'un ou plusieurs de ces signes :

  • appétit diminué ;
  • fièvre (> 40°C) ;
  • augmentation de la consommation d’eau ;
  • abattement ;
  • regroupements inhabituels d’animaux ;
  • +/- rougeurs sur la peau (oreilles, abdomen…) ;
  • +/- avortements et mortalité sous la mère.

Ou si vous constatez une augmentation forte de la mortalité (doublement de la mortalité habituelle sur 15 jours dans 1 bande ou 1 salle),

Contactez votre vétérinaire sans délai !
« Mieux vaut signaler un cas suspect qui s’avèrerait négatif plutôt que de ne pas détecter la maladie »

La peste porcine africaine est une maladie contagieuse qui touche les porcs domestiques et les sangliers. Son introduction sur le territoire national et en élevage aurait des conséquences dramatiques pour l’ensemble de la filière porcine. La vigilance de tous est requise pour détecter très rapidement tout foyer qui pourrait survenir sur le territoire.

Déclaration obligatoire et vigilance

La PPA se transmet par les animaux infectés, les matériels, les véhicules et les personnes ayant été en contact avec des animaux infectés et aussi par les viandes et charcuteries issues d’animaux infectés.
Détenteurs de porcs et de sangliers, pour éviter d’introduire la PPA en France et réagir vite en cas de foyer nous vous demandons de :

  • déclarer vos animaux ;
  • respecter des mesures sanitaires ;
  • contacter votre vétérinaire si vous suspecter la maladie.

À télécharger