Pêche artisanale : retour de pêche côtière au Guilvinec
Ci-après crédit
©Xavier.Remongin/Min.Agri.Fr
En août, les marins du port du Guilvinec (Finistère) ont leur fan club. De nombreux touristes attendent le ballet des chalutiers côtiers, rentrant de leur journée de pêche, sur les quais de la cité Haliolika. Dès 16h, les 41 bateaux côtiers accostent au Guilvinec, l'heure pour les acheteurs de retrouver poissons et crustacés de saison, dans les halles de la criée. Reportage.

230 kilos de poissons et crustacés

Tacauds, lottes, limandes mais surtout langoustines et homard breton… aujourd’hui la pêche a été fructueuse pour le langoustinier le Patisaka . « Nous sommes allés pêcher assez loin cette nuit car nous étions déçus de la pêche d'hier » explique Roland Le Gall, artisan et propriétaire du chalutier. A bord, deux jeunes marins ont avec lui levé l'ancre dès 3h du matin, pour se relayer à la navigation avant de remonter les chaluts.

La Pointe Sud Bigoudène est particulièrement réputée pour la variété et la qualité de ses produits. Les principales espèces vendues à la criée du Guilvinec sont la baudroie (ou lotte), la raie, le merlan, la seiche et l’églefin. Mais on trouve également la langoustine vivante, le Saint-Pierre, le rouget...

La langoustine fraîche, phare des étals !

En mer, on ne perd pas une minute. Les poissons sont attentivement triés pour respecter les critères de pêche durable tout comme les langoustines qui, mises en eau, arrivent encore frétillantes à quai. La langoustine fraîche est le produit phare et emblématique du Guilvinec. Mesurant de 8 à 25 cm de long, ce crustacé passe le plus clair de son temps dans les fonds vaseux et ne sort que pour se nourrir, à la tombée ou au lever du jour.

« J'exerce le métier de marin depuis 18 ans, raconte Manu. Ce trentenaire est issu d'une famille de pêcheurs et se réjouit des prises du jour, verdict : au moins 4 000 € de vente. Les prix sont déterminés en fonction des achats de la criée selon les espèces et surtout de la qualité des produits. La langoustine se négocie actuellement entre 15 et 25€ le kilos mais rien n'est jamais déterminé à l'avance ! Les touristes les plus impatients n'attendent pas l'ouverture des halles ? Ils encerclent les quais, billets à la main, pour acheter les tourteaux et langoustines fraîchement pêchés.

Guilvinec : 1er premier port français de pêche artisanale*
(
*Pêche côtière et petite pêche)

 

 

 

 

 

 

Comment bien cuire des langoustines ?

Cuisson des langoustines : faites bouillir un peu d'eau dans une grande marmite, ajouter un peu de gros sel et saisissez les langoustines. Une fois fois l'écume montée à la surface attendre 2 minutes. C'est cuit ! A déguster chaud ou froid selon les goûts.

 

Haliotika, cité de la pêche

A 30 minutes de Quimper, la cité Haliotika vous fait découvrir les produits de la mer et l'univers des marins pêcheurs du Guilvinec. Assistez au retour de la pêche sur les quais panoramiques de la criée de ce premier port français de pêche artisanale et participez avec vos enfants (dès 6 ans) aux ateliers de cuisine et aux animations. Vous pouvez même embarquer sur un chalutier !

www.haliotika.com

Voir aussi