PAC 2014-2020 => Ce qui change vraiment
17/09/2014
Dotée d’un budget préservé de l’ordre de 9,1 milliards par an, la nouvelle Politique agricole commune (PAC) entrera pleinement en application en 2015 et sera le cadre commun de l’agriculture européenne jusqu’en 2020.

Plus juste et plus régulatrice, elle permet, en France, de réorienter les soutiens vers ceux qui en ont le plus besoin, notamment les éleveurs et les petites et moyennes exploitations grâce au renforcement des aides pour les 52 premiers hectares et aux aides couplées.

Plus soucieuse des enjeux à la fois économiques et environnementaux, elle conduira à pérenniser l’agriculture, à l’ancrer dans les territoires et à rapprocher les pratiques agricoles des attentes de l’ensemble de la société, en particulier par des financements du second pilier désormais pilotés par les régions.

Tournée vers l’avenir, elle soutient davantage l’emploi et l’installation de jeunes agriculteurs, et offrira des possibilités renforcées de gestion des risques.

L’État et les régions accompagneront également l’agriculture française par le plan pour la compétitivité et l’adaptation des exploitations agricoles qui soutient les investissements à hauteur de 200 millions d’euros par an.

Exemples concrets

 

Télécharger : PAC 2014-2020 => Ce qui change vraiment (PDF, 341.7 Ko)