Observatoires et statistiques
Conférence de presse de Philippe CHALMIN, Président de l’observatoire de la formation des prix et des marges des produits alimentaires à l’occasion de la remise au Parlement du rapport 2014 de l’observatoire.
©Cheick.Saidou/Min.Agri.Fr
Le ministère en charge de l’agriculture ainsi que ses partenaires et organismes sous tutelle produisent régulièrement des analyses ou des données chiffrées à destination du grand public et des professionnels. Entreprises, marchés, productions, territoires…Vous trouverez ici une sélection de ces informations et des liens vers leurs espaces de publication respectifs.
Statistiques, indices, indicateurs et observatoires participent à la connaissance de l’environnement agricole, alimentaire et agroalimentaire. L’analyse des données et leur interprétation permettent une meilleure évaluation des enjeux économiques et territoriaux des différentes filières.

Actualités

L'agriculture façonne toujours les paysages de la France

29/10/2014
Selon une étude d’Agreste, le service statistique du ministère en charge de l’agriculture, les paysages agricoles dominent toujours le territoire français. Recouvrant plus de 282 000 kilomètres carrés, soit 51%des surfaces totales de métropole, ils devancent les sols dits « naturels » (forêts, landes, garrigues...) qui représentent en 2010 un peu plus de 39%du territoire. Les sols artificialisés, en progression, couvrent 9%des surfaces en France métropolitaine.

Développer les circuits courts en Limousin

21/06/2012
Le lycée agricole des Vaseix, en Haute-Vienne, accueillera vendredi 22 juin 2012 une journée d’échanges et de réflexion autour du développement des circuits courts dans cette région. Une initiative de la Direction régionale de l’agriculture et de la forêt (DRAAF) qui réunira tous les acteurs concernés, afin de mieux comprendre les freins et les facteurs de réussite de ce type de démarche.

La statistique agricole

Le Service de la statistique et de la prospective (SSP), au sein du Secrétariat Général du Ministère, est un service statistique ministériel. Il élabore des données officielles dans le cadre juridique et institutionnel propre à la statistique publique

Parmi les missions liées à la production statistique, on doit citer notamment :

  • Des enquêtes régulières auprès des agriculteurs, des industriels de l’agroalimentaire, des exploitations forestières et des scieries, des collectivités territoriales,
  • Le suivi de l’évolution du revenu des agriculteurs et des exploitations à partir d’un réseau d’information comptable agricole (RICA),
  • L’établissement de données de production agricole cohérentes aux niveaux départemental, régional et national.

Consulter l’espace de la statistique agricole

L’évaluation et la prospective

Au sein du SSP , le centre d’étude et de prospective (CEP) élabore et diffuse régulièrement des études économiques et prospectives, des évaluations, des diagnostics conjoncturels, ainsi que des prévisions à court terme.
Le CEP développe des réflexions stratégiques au vu des évolutions observées ( rôle d’alerte, d’initiative et de proposition au sein du MAAPRAT)
Ces travaux ont, entre autres, pour objectif de fournir des éléments de réflexion aux acteurs publics en charge de la définition des politiques affectant ces secteurs.

Les observatoires

Le ministère en charge de l’agriculture a mis en place des observatoires dans des secteurs variés de la production agricole et agro-alimentaire française ou axée sur les territoires. Ces données mises à la disposition de tous, permettent une meilleure évaluation des enjeux nutritionnels, sanitaires, sociaux et environnementaux des secteurs concernés, tant pour les pouvoirs publics que pour les opérateurs filières.

Indices alimentation animale et produits carnés

La variation des prix des matières premières agricoles a au sein des filières de l’élevage de fortes répercussions. A la demande des différents opérateurs de la chaîne alimentaire, le ministère en charge de l’agriculture publie chaque mois des indicateurs permettant de mesurer l’ampleur de ces variations.

L’alimentation animale constitue une part importante des coûts de production des élevages de bovins, de porcins et de volailles. Les cours des matières premières agricoles utilisées pour nourrir les animaux (céréales, oléo-protéagineux...) connaissent de fortes variations, à la baisse comme à la hausse.

Pour permettre à l’ensemble des opérateurs (producteurs,industriels , distributeurs) de la chaîne alimentaire de disposer d’éléments objectifs, et régulièrement actualisés, le ministère en charge de l’agriculture publiera chaque mois des indicateurs destinés à :

  • mesurerla variation des prix de l’alimentation animale. Les indices retenus diffèrent selon lesfilières ;
  • mesurer la part du coût de l’alimentation dans le prix du produit au stade de la production.

Ces séries d’indices sont calculés, suivant les cas, par le service de la statistique et de la prospective (SSP) du ministère, l’INSEE, et l’ITAVI (pour la filière volailles).

Données :

Indices filière bovine

06/03/2017
Consultez l’évolution des prix de l’alimentation animale et de leur rapport avec le prix des bovins de boucherie. Les courbes sont actualisées en début de chaque mois.

Indices filière porcine

06/03/2017
Consultez l’évolution des prix de l’alimentation animale et de leur rapport avec le prix du porc. Les courbes sont actualisées en début de chaque mois.

Indices filière volaille

06/03/2017
Consultez l’évolution des prix des matières premières achetées par les industriels et de leur rapport avec le prix sortie abattoir pour la viande de poulet. Les courbes sont actualisées en début de chaque mois.

Sur le même thème