Martinique - Valcaco, un GIEE pour relancer une filière d’excellence de cacao
Reconnu groupement d'intérêt économique et environnemental (GIEE), l'association Valcaco se donne pour objectif de structurer et développer une filière d'excellence de cacao d'origine Martinique. Pour cela, Valcaco applique des techniques relevant de l’agro-écologie. Explication.

Cosses de cacao
© Association Valcaco

Créée en mars 2015, l'association Valcaco regroupe une vingtaine de producteurs, de transformateurs et d'acteurs de la filière du cacao.

Un premier diagnostic a permis l'identification de variétés adaptées de cacaoyers dont l'amelonado (culture propre à la Martinique) et le trinitario. Il est également apparu que la mutualisation des premières étapes de la transformation des cabosses (fermentation et séchage) pouvait être une solution pour garantir un niveau optimal de qualité et offrir une marge économique significative aux producteurs.

Des actions prévues tout au long de la chaîne de production

Il s’agit tout d’abord de réhabiliter d'anciennes cacaoyères (une trentaine d'hectares) et d’en planter de nouvelles sur environ 20 hectares à partir de matériel végétal sélectionné. Les techniques de production et la maîtrise du processus de traitement post récolte (fermentation, séchage) sont ensuite optimisées. Enfin, une charte producteurs-transformateurs est élaborée : elle comprend l'établissement de contrats de commercialisation avec la mise en place d'un prix plancher et une démarche de reconnaissance de qualité.

Valcaco - Fiche d'identité

Projet collectif d'agriculteurs
Région : Martinique
Territoire(s) concerné(s) : nord de l'île et toutes zones propices à la culture des cacaoyers
Nombre d'agriculteurs impliqués : 15
Structure porteuse de la demande association Valcaco
Budget total du projet : 290 000 €

Consulter le site Internet de l'association Valcaco