L'ONCFS, sauvegarder et gérer durablement la faune sauvage
Crédit ci-après
© Pascal Xicluna/Min.Agri.Fr

L'office national de la chasse et de la faune sauvage œuvre depuis 1972 au service de la biodiversité. Sous la tutelle des ministères de l'Agriculture et de l'Environnement, les missions de l'office s'adaptent à l'heure où les maladies animales représentent une menace potentielle pour la santé publique, l'économie et l'environnement.

Un engagement pour la surveillance en santé animale

Son expertise et sa présence sur le terrain place l'office en première ligne pour assurer le suivi des principales causes de mortalité de la faune sauvage. L'ONCFS s'est vu intégrer à plusieurs initiatives en matière de surveillance en santé animale.

L'établissement public est ainsi en charge de la mise en œuvre du réseau SAGIR depuis 2012 dont l'objectif est de suivre l’état de santé du gibier et des espèces protégées et de déceler des risques sanitaires éventuels. L'office est également membre associé de la Plateforme ESA depuis 2011, plateforme de surveillance épidémiologique, de prévention et de lutte contre les maladies.

Les cinq missions principales de l'ONCFS

  • Surveiller le territoire grâce à l'intervention de la police de l'environnement et de la chasse,
  • Mieux connaître la faune sauvage,
  • Conseiller et apporter une expertise technique aux administrations, collectivités territoriales, gestionnaires et aménageurs du territoire,
  • Organiser l’examen du permis de chasser,
  • Promouvoir une chasse durable selon les principes du développement durable et la mise au point de pratiques de gestion des territoires ruraux respectueuses de l’environnement