Les signes européens (AOP, IGP, STG)

La politique française de valorisation des produits agricoles et alimentaires a inspiré l’élaboration d’une réglementation européenne.

1 - Appellations d’origine et indications géographiques protégées (AOP et IGP)

Le règlement (CE) du Conseil établit les règles relatives à la protection des appellations d’origine et des indications géographiques (AOP et IGP). Ce règlement organise un système d’enregistrement communautaire des dénominations géographiques qui leur assure une protection juridique dans l’Union européenne.

 
JPEG - 1000 octets

L’AOP Appellation d’origine protégée

désigne la dénomination d’un produit dont la production, la transformation et l’élaboration doivent avoir lieu dans une aire géographique déterminée avec un savoir-faire reconnu et constaté. Il s’agit de la déclinaison au niveau communautaire de l’AOC.

 
JPEG - 1000 octets

L’IGP Indication géographique protégée

désigne des produits agricoles et des denrées alimentaires dont les caractéristiques sont étroitement liés à une zone géographique, dans laquelle se déroule au moins leur production, leur transformation ou leur élaboration.

2 - Spécialités traditionnelles garanties (STG)

 
JPEG - 1000 octets

La STG Spécialité traditionnelle garantie

met en valeur la composition traditionnelle d’un produit ou son mode de production traditionnel.

Règlement (CE) n°509/2006 relatif aux spécialités traditionnelles garanties.

3 - Agriculture biologique

 
JPEG - 1000 octets

Agriculture biologique  : la garantie d’un mode de production respectueux de l’environnement

La certification du mode de production biologique fait également l’objet d’une réglementation communautaire. Les règlements (CE) n°834/2007 et (CE) n°889/2008 déterminent les règles de production, de préparation, d’étiquetage et de contrôle en agriculture biologique.

Les fondamentaux

Voir aussi