Les normes privées de durabilité, enjeu stratégique pour le commerce international et l’action publique - Analyse n° 98
Légende et crédit ci-après
Cécile Bessou, ©Cirad

Les normes privées de durabilité jouent un rôle croissant dans le commerce international de matières premières agricoles. Portées par les acteurs majeurs de l’agroalimentaire et de la distribution, et par certaines ONG, elles deviennent des instruments de régulation des chaînes d’approvisionnement mondialisées. En la matière, certains pays européens ont adopté des stratégies proactives, tandis que les pays émergents exportateurs de matières premières cherchent plutôt à s’adapter à ce phénomène. Levier pour rendre les systèmes alimentaires plus durables, le développement de ces normes pose également des défis à la gouvernance mondiale et à l’action publique française. C’est pourquoi le ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt a commandé une étude sur le sujet1, dont cette note présente les principaux résultats.

Les normes privées de durabilité, enjeu stratégique pour le commerce international et l’action publique - Analyse n° 98 (PDF, 152.68 Ko)

Les notes d’Analyse présentent en quatre pages l’essentiel des réflexions sur un sujet d’actualité relevant des champs d’intervention du ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt. Selon les numéros, elles privilégient une approche prospective, stratégique ou évaluative.