Les Maisons familiales et rurales, pionnières de l’alternance
Deux éléves de la MFR de Chessy lors d'un entraînement "jardinier-paysagiste"
©Cheick.Saidou/ Min.Agri.Fr
Créées en 1937 dans le Lot-et-Garonne sous l’impulsion de syndicalistes paysans désireux de former leurs enfants aux métiers de l’agriculture et de l'abbé Granereau, les Maisons familiales rurales (MFR) sont aujourd’hui plus de 360 réparties sur toute la France. Elles proposent des formations de la 4ème à la Licence pro, avec pour principe-clé l'alternance. Ce sont également des promoteurs de ce rythme de travail dans l'enseignement agricole privé. Leur particularité ? Les MFR sont des associations gérées par des parents et des professionnels qui entretiennent des liens privilégiés avec les acteurs locaux grâce à un ancrage territorial fort.

Les MFR ont comme principale caractéristique d’associer la formation générale et professionnelle, en étroite relation avec les réalités du terrain.

Les trois grands principes fondateurs qui guident les MFR sont :

  • permettre aux familles d’exercer pleinement leurs responsabilités éducatives,

  • contribuer à l’évolution du milieu rural et du territoire,

  • préparer les jeunes à s’insérer et à être acteurs dans la société.

Une école à taille humaine

Dans l’expression « Maison familiale rurale », il y a le mot maison, et ce n’est pas neutre. Les MFR ne sont pas seulement des établissements scolaires, ce sont aussi des lieux de vie, des écoles à taille humaine. Chaque Maison accueille en moyenne 150 jeunes. Un effectif propice à un climat éducatif familial. Les échanges et le suivi sont facilités puisque tous les élèves ne sont pas présents en même temps du fait de l'alternance.

L’apprentissage de citoyenneté

C’est aussi un lieu d’’apprentissage de la citoyenneté . En effet, les élèves ne sont pas seulement pour préparer un diplôme et se former à un métier, ils apprennent aussi apprendre à vivre ensemble, en collectivité et dans la société. Ils doivent se sentir responsables des lieux : par exemple chaque semaine, à tour de rôle, les jeunes effectuent vaisselle, nettoyage du réfectoire ou de leur chambre, guidés et encouragés par les encadrants. Il sont amenés à devenir autonomes et responsables.

 

L ‘attractivité des MFR s'étend au-delà de la France grâce à leur présence dans une quarantaine de pays à travers le monde.

 

Les chiffres-clés en France : (année 2015-2016)

- Un effectif total de 49 517 élèves

- 48% des élèves de l'enseignement agricole privé sont scolarisés dans une MFR

Répartition des 49 517 élèves selon le niveau de formation :

  • cycle d'orientation du collège (4ème et 3ème) : 31%

  • formations de niveau V (CAPA ) : 12%

  • baccalauréat professionnel : 53 %

  • seconde GT et baccalauréat technologique : 1%

  • BTSA : 3%

Répartition des élèves par secteurs professionnels :

  • formations générales et technologiques, 4ème et 3ème : 31.7%

  • services : 37%

  • production : 23%

  • aménagement, forêt : 8%

  • transformation : 0.3 %

Plus d'informations sur les Maisons familiales rurales ici.