Le réseau des plateformes bio et locales

Dans une logique de valorisation, de mutualisation et d’essaimage, la FNAB a créé un réseau des plateformes bio et locale dont l’objectif est de faciliter les démarches pour manger bio local en restauration collective. Son rôle est de soutenir et de coordonner les 26 plateformes existantes à l’heure actuelle. La FNAB accompagne ainsi l’émergence des plateformes et soutient les producteurs via ses réseaux locaux.Coordinatrice nationale, , la FNAB édite également un recueil d’expériences en ligne des établissements ayant introduit des produits bio : le site Internet restaurationbio.org, créé en partenariat avec le ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt vise ainsi à refléter la diversité des projets mis en oeuvre sur le territoire.

Un logiciel commun

La plupart de ces 26 plateformes utilisent le logiciel "Panier Local",un outil performant au service des agriculteurs et des collectivés, développé par Ludovic de Beaurepaire, et qui a reçu le prix Innovabio en octobre 2013.C’est un service de gestion commerciale qui s’occupe de la prise de commande du client à la comptabilité du producteur. Gain de temps et efficacité sont donc les principaux atouts de cet outil, utilisé par les gestionnaires des cantines qui peuvent effectuer leur commande en un simple clic !

Réseau des plateformes bio et locales
Restaurationbio.org, un site recensant l’ensemble des plateformes existantes

L’association Manger bio ici et maintenant

Certaines de ces plateformes se sont par ailleurs regroupées en association indépendante, coordonnée au niveau nationale par la FNAB. L’association Manger Bio Ici et Maintenant (MBIM) compte ainsi quinze plateformes développées sur l’ensemble du territoire. Le but : professionnaliser l’ensemble du réseau et mutualiser les bonnes pratiques.

« La Fédération Nationale d’Agriculture Bio des régions de France regroupe 10 000 producteurs bio au service du développement de l’agriculture bio partout et pour tous. Ceux-ci œuvrent à l’organisation des filières au service d’un projet visant le changement d’échelle et la relocalisation de la production et des activités qui en découlent. La construction de relations commerciales équitables entre les acteurs de la filière constitue parallèlement un axe de travail tout aussi nécessaire, au regard des valeurs et principes de ce mode de production. Construire, innover et partager pour le bien commun, telle est la devise des 26 plateformes de producteurs bio livrant la restauration collective, réparties sur l’ensemble du territoire. Dans un contexte économique difficile, les solutions proposées doivent intégrer une nouvelle culture de la commande publique, prenant en compte, au delà du critère « prix », l’aspiration grandissante des citoyens à une plus grande transparence.  » Alain DELANGLE, administrateur FNAB

L’exemple

Mangerbio44, une plateforme utilisant le logiciel "Panier Local", appartenant à l’Association MBIM et coordonnée par la FNAB.

www.fnab.org


Retour au sommaire

Petit garçon à table

Connecter les agriculteurs, les territoires et les citoyens

13/11/2013
La loi d’avenir pour l’agriculture s’inscrit dans une logique de création de valeur ajoutée et d’emplois. Elle vise notamment à promouvoir le développement et le maintien d’agricultures diversifiées, durables et performantes sur l’ensemble des territoires.

Voir aussi