Le projet agro-écologique pour la France
Un changement dans les modes de production est enclenché, dont sont acteurs des agricultrices et des agriculteurs qui adoptent et appliquent les principes de l’agro-écologie. Tout le monde est concerné. Là où il est à l’œuvre, ce changement démontre souvent que concilier performances économique, environnementale et sociale est possible. Voir les programmes d’action.

Le mercredi 2 avril 2014 au Palais d’Iéna, se tenait la 2ème journée "Produisons autrement: des pionniers aux GIEE, les agriculteurs mobilisés pour faire de la France le leader de l’agro-écologie". Pour cette seconde édition, Stéphane Le Foll, ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt a souhaité mettre en avant les lauréats de l’appel à projets « mobilisation collective pour l’agro-écologie » qui ont vocation à devenir les futurs groupements d’intérêt économique et environnemental (GIEE).

Tables rondes, galerie photos et vidéos...revivez la journée sur le web

Le plan d'action global pour l'agro-écologie

17/01/2017
Un plan d’action couvrant les différents sujets (formation, accompagnement des agriculteurs, soutiens financiers, etc.) a été défini en co-construction avec l’ensemble des partenaires. Il a été validé par le comité national de suivi et d’orientation du projet agro-écologique, réuni le 12 juin 2014 sous la présidence de Stéphane Le Foll. La mise en oeuvre de ce plan d’action a débuté et va se poursuivre au cours des prochains mois et des prochaines années.



 

Un changement dans les modes de production est enclenché, dont sont acteurs des agricultrices et des agriculteurs qui adoptent et appliquent les principes de l’agro-écologie. Tout le monde est concerné. Là où il est à l’oeuvre, ce changement démontre souvent que concilier performances économique, environnementale et sociale est possible.

Lire le projet agro-écologique pour la France (2012)

 

Voir aussi