Le poireau, allié de nos hivers

Connu dès l’Antiquité, cultivé par les Égyptiens, les Romains et les Grecs, le poireau fait partie intégrante de notre patrimoine gastronomique.

Poireau d'hiver © Min.agri.fr
Avec une récolte annuelle de 180 000 tonnes environ, la France est le premier pays producteur de poireaux en Europe. Les régions de production se situent dans le Pays de Loir, le Centre, en Rhône-Alpes et en Basse-Normandie. Légume d’hiver par excellence, le poireau résiste très bien au froid. Les territoires les plus propices à sa culture combinent la présence de sols sableux ou limoneux et d’un climat tempéré.

Le poireau de Créance IGP

Nourrit des embruns marins et des sols sableux, le poireau de Créance (Normandie) est le seul poireau ayant obtenu une Indication géographique protégée , en 1996. Le climat doux de la Manche lui permet de rester en pleine terre et de développer ainsi sa tendreté et la finesse de son goût légèrement sucré.

La cuisine du poireau

Si les poireaux-vinaigrette ou encore le potage poireau-pomme de terre résistent bien, le poireau tire aujourd’hui ses lettres de noblesse grâce à des recettes raffinées et originales. Les meilleurs produits de la mer s’y accommodent – coquille Saint-Jacques ou encore saumon. Les plats traditionnels français – pot-au-feu, flamiche lui font d’ailleurs depuis toujours la part belle.

Info + On n’oublie pas le poireau des sables (Manche) qui bénéficie, quant à lui, d’une garantie Label Rouge.

Insolite ! Le poireau est le symbole du Mérite Agricole : l’insigne représente une étoile émaillée de blanc appendue à un ruban dont la plus grande partie est verte, ce qui lui vaut le surnom de poireau. L’expression « avoir le poireau » se rapporte à la couleur du ruban.


En savoir plus sur les signes officiels

Et aussi

Voir aussi