Le plaisir est aussi à la cantine !
Cheick Saidou ©Min.Agri.Fr
La charte "Plaisir à la cantine" est inscrite dans le programme national pour l’alimentation. De quoi s’agit ? Qui implique-t-elle ? Comme l’appliquer au sein d’un collège ?

"Prendre de bonnes habitudes alimentaires dans le cadre scolaire" voilà l’un des objectifs que s’est fixé le programme national pour l'alimentation (PNA).Le dispositif "Plaisir à la cantine" en est l’un des moyens. Cette charte engage ainsi les établissements à respecter neuf points-clés, faisant ainsi de la restauration scolaire un véritable enjeu éducatif tant dans ses aspects alimentaires, économiques, réglementaires et de santé publique, que celui de la formation au goût des adolescents et du plaisir à manger. Explications.

 

Ce programme intitulé « Plaisir à la cantine » est inscrit depuis 2010 dans le PNA du ministère de l’agriculture et de l’agroalimentaire. Destiné à tous les collèges et lycées, co-signée par le directeur de l’établissement, le représentant de la collectivité territoriale et la DRAAF, la charte « Plaisir à la cantine » témoigne de l’engagement de l’établissement à inscrire la restauration dans une démarche de qualité au service des convives. Les objectifs sont clairs : réenchanter la cantine en agissant sur l’offre alimentaire pour la rendre plus attractive, tout en garantissant le respect de la réglementation relative à la qualité des repas. Il s’agit aussi de redonner du sens à l’acte alimentaire en reliant la dimension nutritionnelle aux aspects de goût, de sociabilité et de ritualité alimentaire. En dernier lieu, la charte plaisir à la cantine a pour objectif final de restaurer une complicité entre l’aliment, celui qui le produit, celui que le cuisine et celui qui le mange.

 

Le plus ? Les collégiens des établissements signataires participent à un atelier en cuisine fournissant l’occasion d’un travail pratique collectif de nature à consolider ou à raffermir le lien usages – professionnels de la restauration scolaire.