Le Centre d'études et de prospective (CEP)

Dans un monde ouvert et globalisé, il est nécessaire de connaître et d'anticiper pour piloter les affaires publiques autrement qu'en réaction à des crises. C'est la raison pour laquelle les fonctions de veille, de prospective et d'évaluation ont été renforcées au sein du ministère avec la création du Centre d'études et de prospective (CEP) en 2008. Ses travaux contribuent au débat public et proposent des éléments de réflexion aux acteurs en charge de la définition des politiques. Le CEP fournit des analyses et des outils de pilotage sur des sujets complexes d'envergure nationale et internationale : réforme de la PAC, marchés et prix, conduites alimentaires et acteurs des systèmes alimentaires, agronomie et pratiques culturales, questions énergétiques et climatiques, sécurité sanitaire, nouvelles ruralités, mondialisation et pays émergents, emplois et compétences, etc. En lien avec les priorités stratégiques du ministère, le CEP anime le programme ministériel d'études, pilote des groupes de travail (prospective, analyse économique, etc.), organise des conférences, assure des formations et fonctionne comme un centre de ressources (appui, conseil, expertise, aide méthodologique). Il publie, sous divers formats, ses propres travaux ainsi que ceux d'auteurs extérieurs.

Pour plus d'information, consulter :

 

Lancement d'un appel à projet de recherche sur « le revenu des agriculteurs : mesures, déterminants et instruments d'accompagnement »


Bulletin de veille - Mars 2018

Au sommaire de ce bulletin, des articles traitent notamment d'une cartographie de l'emprise spatiale de la pêche industrielle grâce au big data, des résultats d'une étude pilote sur la blockchain, des impacts de la PAC sur le marché des terres agricoles en Pologne, des effets des aides couplées à la betterave sur les prix et la concurrence, de l'impact de la politique européenne de protection des indications géographiques sur la performance à l'export des États membres, d'un briefing paper de la Chambre des Communes sur les perspectives pour la future politique agricole britannique, de l'identification et de la valorisation des compétences transversales pour faciliter les mobilités professionnelles, des liens entre consommation de produits ultra-transformés et risques de cancers, des évolutions des consommations alimentaires en Argentine, du suicide chez les agriculteurs exploitants en France, de la revue Historia Agraria, de clonage et tourisme à l'horizon 2070. L'ouvrage L'histoire de l'Inra, entre science et politique fait également l'objet d'un billet
16/03/2018
Info +

Veille "Prospective & Évaluation"

La veille est une activité de sélection d’informations extérieures au ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation, réalisée à partir d’un corpus non figé de plusieurs centaines de sources (presse, newsletters, sites Internet, blogs, etc.) de différentes natures (médias, institutions nationales et internationales, think tanks, instituts de recherche, etc.).
13/03/2018
Info +

Bulletins Veille thématique alimentation

En complément du bulletin de veille mensuel généraliste, le Centre d’études et de prospective a lancé fin 2014 un nouveau format thématique dédié aux sujets "Alimentation". D’une fréquence de publication variable, ce document liste un ensemble de références de sources diverses, identifiées au cours de l’activité de veille du CEP et réparties par grandes thématiques.
13/03/2018
Info +

Les publications du CEP

Le CEP dispose de plusieurs formats de publications, qu'il s'agisse d'ouvrages présentant les réflexions d'un groupe de travail, de documents techniques (revue Notes et études socio-économiques, Documents de travail, Veille alimentation) ou de publications destinées à un large public (Analyses, Bulletins mensuels de veille, Notes de lecture).
26/02/2018
Info +

Bulletin de veille - Février 2018

Au sommaire de ce bulletin, des articles traitent notamment du Brexit et du risque de fragmentation de la politique agricole du Royaume-Uni, de l'amélioration de la sécurité alimentaire européenne et française tout en préservant davantage certaines ressources naturelles, des conséquences de l'automatisation et de la numérisation sur l'organisation et le contenu du travail, de la modélisation par le JRC des effets à 2030 de trois scénarios de la future PAC, du bilan de la politique alimentaire européenne, de la critique par la Cour des comptes européenne de l'inefficacité environnementale du verdissement de la PAC, des conséquences de la décentralisation sur l'efficacité et la légitimité des politiques de préservation des espaces agricoles péri-urbains, de systèmes contextualisés pour les données des services vétérinaires publics, d'une étude sur le degré d'acceptation par les consommateurs américains du lait de vaches clonées, de l'avis du CESE sur les leviers pour renforcer la compétitivité de l'agriculture et de l'agroalimentaire français, d'une étude remettant en question l'efficacité des prélèvements de loups pour protéger les élevages aux États-Unis, d'un état des lieux des solutions alternatives aux traitements cupriques, de l'origine et de l'évolution de deux conceptions de l'agriculture, d'une conférence du CEPII en partenariat avec l'Inra sur les enjeux du Brexit pour l'agriculture. Les ouvrages Le nouveau capitalisme agricole. De la ferme à la firme, Des mots à la bouche. Le journalisme gastronomique en France, et Les métamorphoses du gras. Histoire de l'obésité du Moyen Age au XXe sicèle font également l'objet de billets. Enfin, un portrait du Centre international des céréales (IGC) est présenté.
15/02/2018
Info +

Pages