Laurence Delva - L'expertise vétérinaire et phytosanitaire

Le réseau d'expertise de la direction générale de l'alimentation (DGAL) compte 35 experts référents nationaux et 120 personnes ressources. En poste dans les directions régionales ou départementales, ces agents viennent conforter la capacité d'expertise interne en matière de gestion des risques vétérinaires et phytosanitaires, gage d'efficacité du dispositif sanitaire français.

Ce dispositif est évolutif et les besoins en expertise sont réévalués régulièrement en fonction de la situation sanitaire en France et de l'émergence de nouveaux dangers, tels que la bactérie Xylella fastidiosa. Interview de Laurence Delva, sous directrice du pilotage des ressources et des actions transversales à la DGAL et responsable qualité nationale.

<img alt="L'expertise vétérinaire et phytosanitaire - Laurence Delva" src="https://webtv.agriculture.gouv.fr/ressources/media/photo-5407-l-expertise-veterinaire-et-phytosanitaire-laurence-delva.jpg" /><h2><iframe allowfullscreen="true" class="player" frameborder="0" height="324" mozallowfullscreen="true" scrolling="no" src="https://webtv.agriculture.gouv.fr/index.php/player-html5-a7462d4ef8893a35ea8b4cfe98344fc6.html" webkitallowfullscreen="true" width="576">L&amp;#39;expertise vétérinaire et phytosanitaire - Laurence Delva</iframe></h2> <p>Interview de Laurence Delva, sous directrice du pilotage des ressources et des actions transversales à la DGAL et responsable qualité nationale. Le réseau d&amp;#39; <a href="https://webtv.agriculture.gouv.fr/nom-expertise.html">expertise</a> de la direction générale de l&amp;#39;alimentation (DGAL) compte 35 experts référents nationaux et 120 personnes ressources. En poste dans les directions régionales ou départementales, ces agents viennent conforter la capacité d&amp;#39; <a href="https://webtv.agriculture.gouv.fr/nom-expertise.html">expertise</a> interne en matière de gestion des risques vétérinaires et phytosanitaires, gage d&amp;#39;efficacité du dispositif sanitaire français.</p> <p>Ce dispositif est évolutif et les besoins en <a href="https://webtv.agriculture.gouv.fr/nom-expertise.html">expertise</a> sont réévalués régulièrement en fonction de la situation sanitaire en France et de l&amp;#39;émergence de nouveaux dangers, tels que la bactérie <em>Xylella fastidiosa</em>.</p>