Lancement de la Fondation Fransylva pour la promotion et le rayonnement de la forêt privée française
Crédit de l'image ci-après
© Pascal Xicluna / Min.Agri.Fr

Ce mercredi 22 février à Paris a eu lieu le lancement de la Fondation Fransylva, avec le soutien du ministère de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt. Abritée par la Fondation du Patrimoine, elle entend encourager le développement d'une forêt durable et vivante.

En France, la forêt représente 31% du territoire métropolitain, et appartient pour les trois quarts à des propriétaires forestiers privés. Avec 78 syndicats départementaux ou interdépartementaux et 40 000 adhérents, Fransylva - Fédération des Forestiers Privés, est une structure qui assure la défense et la représentation des forestiers privés. Afin de continuer à faire vivre la forêt sur des générations, Fransylva se dote aujourd'hui d'une fondation qui se veut point de rencontre entre entreprises, citoyens et acteurs de la filière forêt-bois.

La forêt : un patrimoine source d'économie, d'emploi et de durabilité

La forêt est productive : elle remplit des missions de production de bois d’œuvre, d'industrie, d’énergie et se situe en amont d'une filière de près de 450 000 personnes en France. Elle est donc moteur de dynamisme économique mais aussi environnemental. Premier capteur de CO2 terrestre, elle purifie l'eau et l'air, maintient la biodiversité et dessine nos paysages.

La prospérité de la forêt de demain est donc un enjeu majeur qui est au cœur de la mission de Fransylva. Deux priorités guident son action :

  • Encourager la recherche : quelle essence planter ? Dans quelle région ? Comment gérer les risques sanitaires ? Ce sont quelques-uns des objets de recherche qui doivent être soulevés pour planter de façon durable.
  • Avancer sur le chemin de l'emploi : un emploi créé pour 1 000 hectares en forêt privée ou publique équivaut, à l'échelle des 16 millions d'hectares concernés en métropole (8,5 millions en outre-mer), à la création de 16 500 emplois. Et ce sans compter les emplois indirects.

Comment soutenir la Fondation Fransylva ?

Lancée avec le soutien du ministère de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt, la Fondation compte aujourd'hui sur les conseils de l'Institut de Développement Forestier et sur le soutien de la Fondation du Patrimoine. Elle a d'ores et déjà obtenu la confiance de futurs mécènes tels que le Crédit agricole et bénéficie de partenariats avec des structures comme l'INRA ou AgroParisTech. Air Liquide est également membre du Conseil de la Fondation. Mais cette fondation a fondamentalement vocation à être ouverte : entreprises comme particuliers peuvent participer à la concrétisation de ses projets en faisant des dons. De quoi pérenniser la dynamique de reconnaissance de la filière forêt-bois, dont le rôle écologique a été reconnu d’intérêt général par la Loi d’Avenir pour l’Agriculture, l’Alimentation et la Forêt en 2014.

La Fondation Fransylva, placée sous le pilotage et le contrôle de la Fondation du Patrimoine

Créée le 2 juillet 1996, la Fondation du Patrimoine a été reconnue d'utilité publique par décret le 18 avril 1997, ce qui l'habilite à abriter d'autres fondations spécifiquement dédiée à la conservation d'un patrimoine particulier. La Fondation du Patrimoine compte aujourd'hui douze fondations abritées qui interviennent de façon complémentaire en faveur du patrimoine dans toute sa diversité. Longtemps dédiée au bâti (comme la conservation des maisons, églises, ponts, lavoirs, moulins et autres qui peuplent les paysages ruraux) la Fondation du Patrimoine inclut, avec la Fondation Fransylva, le patrimoine vivant qu'est celui de la forêt.

Voir aussi