La Réunion - Biocontrôle sur la production de mangues

Plantation de manguiers
© Pascal Xicluna / Min.Agri.Fr

Lancé en 2012, le projet Biophyto vise à produire des mangues sans insecticide sur l'île de La Réunion. Coordinatrice du projet, Caroline Gloanec explique la démarche qui entre dans le cadre de la Loi d'Avenir.



 

Le projet Biophyto vise à produire de manière durable des mangues sans insecticide à la Réunion. Coordinatrice du projet, Caroline Gloanec nous en dit plus.


  • Qui?

Mangues
© Pascal Xicluna / Min.Agri.Fr
Fort de l’expérience réussie du projet Gamour, portant sur une gestion agro-écologique de la mouche des légumes, le Cirad, en partenariat avec la chambre d’agriculture, continue d’offrir aux maraîchers de la Réunion des méthodes alternatives aux produits phytosanitaires.
Le projet Biophyto, lancé en 2012, donne à espérer des résultats prometteurs, en associant des acteurs du monde de la recherche et du développement ainsi que 13 agriculteurs sur des parcelles témoins.

  • Quoi?

Il s’agit cette fois de s’intéresser à la mangue, produit emblématique de la Réunion au fort potentiel économique en production locale comme à l’exportation. En 2011, les producteurs de mangues se sont retrouvés démunis face à une invasion de ravageurs (les cochenilles) contre lesquels les produits chimiques autorisés se révèlent inefficaces.

  • Comment?

Avec la protection agroécologique des cultures, il est possible de rétablir un équilibre entre les communautés animales et végétales, de favoriser les insectes utiles et de lutter contre les nuisibles. C’est la lutte biologique de conservation.
Concrètement, la couverture végétale, les plantes pièges ou refuges, les bandes fleuries, sont autant d’outils favorisant la biodiversité dans les vergers.

En savoir plus

Un séminaire "Ecophyto DOM" s'était tenu les 25 et 26 novembre 2013 : consulter le recueil du séminaire Ecophyto DOM

Consulter le site Biophyto

Voir aussi