La maison centrale de Poissy lutte contre le gaspillage alimentaire
À l'occasion de la journée de lutte contre le gaspillage alimentaire, reportage à la maison centrale de Poissy, une prison pilote dans le domaine de l'alimentation.

La maison centrale de Poissy propose, aux personnes qui en font la demande, 9 formations dans le domaine des métiers de bouche ( CAP Pâtissier, CAP Cuisine, Bac professionnel Cuisine etc) et bientôt une formation en boulangerie. En effet, les économies réalisées dans la lutte contre le gaspillage alimentaire – la prison a adopté un logiciel pour adapter au mieux les commandes des détenus à leur consommation- sont réinvesties pour créer, en janvier 2016, un CAP Boulanger. L'objectif ? Former 12 personnes détenues et alimenter, en interne, le reste de la population pénale et le personnel grâce à une unité de production de pain. Produire le pain sur place permettra de réduire les coûts et de valoriser le travail des détenus formés et employés par la prison, ainsi que de les impliquer dans la qualité de leur alimentation. Un projet qui s'inscrit dans l'axe « justice sociale » du Programme national pour l'alimentation (PNA).