À la découverte de la viande de porc "Kintoa" AOP
©Xavier Remongin/Min.Agri.Fr.
Le 20 octobre 2017, la viande de porc « Kintoa », a obtenu l'Appellation d'origine protégée (AOP). Ce produit est désormais protégé sur tout le territoire européen. L'occasion de (re)découvrir le savoir-faire de ces éleveurs basques qui ont permis la sauvegarde de la race « Pie noir du pays Basque » en voie de disparition au début des années quatre-vingt, et la reconnaissance du porc « Kintoa ».

La viande de porc

Héritage de la région basque, le «Kintoa» est issu de la race porcine « Pie noir du pays Basque », très rustique, qui supporte des variations climatiques importantes. Les porcs destinés à l’appellation d’origine « Kintoa » sont abattus à un âge minimal de 12 mois et maximal de 24 mois. L’AOP désigne des produits dont toutes les étapes de production sont réalisées selon un savoir-faire reconnu au sein d’une même aire géographique, et qui donne ses caractéristiques au produit.

Traçabilité et qualité

L'obtention de l'AOP assure aux consommateurs le respect d'un cahier des charges stricte. Les animaux sont nés, élevés, engraissés et abattus dans la partie ouest du département des Pyrénées-Atlantiques, et quelques communes limitrophes des Landes. Un élevage en plein air et une alimentation utilisant les ressources des parcours (plantes herbacées, fruits secs, racines ...) assurent notamment la spécificité de la viande issue du « Kintoa ».

Produits locaux

La fabrication des produits issus du « Kintoa » profite des savoir-faire et des produits locaux. Le « Jambon du Kintoa » est salé au  « Sel de Salies-de-Béarn » (IGP) et frotté sur sa face interne de « Piment d'Espelette »/ « Piment d'Espelette – Ezpeletako Biperra » AOP).

Le saviez-vous ?

Le nom «Kintoa» trouve son origine dans le droit de glandage pour les porcs, appelé communément droit de quinta, perçu par les rois de Navarre depuis au moins le XIIIème siècle, sur les porcs qui étaient menés en transhumance dans les montagnes royales de Navarre.

 

Zoom sur le lycée agricole d'Oloron-Sainte-Marie

Situé aux premiers contre-forts des Pyrénées, le lycée agricole d'Oloron-Sainte-Marie (Pyrénées-Atlantiques) est reconnu depuis 2005 comme « lycée des métiers de la montagne ». Il mène, à ce titre, des actions d'expertise dans le domaine de l'agro-pastoralisme. Son exploitation est spécialisée en ovin lait (450 brebis de race Basco-béarnaise). La production laitière du troupeau, qui transhume tous les ans en estive dans la vallée d'Aspe, est transformée sur place en fromage Ossau-Iraty AOP. Les 12 tonnes de fromages produits sont ensuite affinés à la coopérative des Fermiers Basco-Béarnais d'Accous. Une partie de ce fromage d'exception est commercialisée en vente directe au lycée ainsi que sur la boutique en ligne La Halle Technologique. L'établissement propose également à la vente la production de ses ruches et de ses noisetiers (en saison).

Voir aussi