La Clémentine de Corse, un zeste de soleil en hiver
16/12/2015
Reconnaissable à son goût acidulé, à son absence de pépin et à son « cul vert », garantie d’une maturation naturelle, la clémentine de Corse (IGP) est la seule clémentine produite en France. Du verger à la station de conditionnement, nous avons suivi la récolte de cette star des étals, production emblématique de l’ile de beauté.


La récolte est déjà bien avancée, en cette fin novembre, dans les vergers à clémentinesau sud de Bastia. Tout en supervisant la cueillette, Jean-Paul Mancel, producteur et président de l’association de promotion et de défense de la clémentine de Corse, ne tarit pas d’éloges ses protégées : « Cette année, elles sont juteuses, acidulées... Vraiment très bonnes, mais c’est souvent le cas », assure-t-il. Avec 130 producteurs et quelques 20 000 tonnes de clémentines produites chaque année, la filière clémentines en Corse est un des poids lourds de l’économie locale. Elle impacte aussi l’emploi, car le clémentinier demande beaucoup de soins, comme l’explique M. Mancel : « Nous ramassons uniquement à la main, ce qui demande beaucoup de personnel. La filière emploie près de 1000 travailleurs saisonniers durant la récolte. Et puis, le clémentinier demande des soins constants. Il faut tailler, arroser, nourrir les arbres, travailler le sol... C’est un métier de passionné ! »

Fin octobre ou début novembre, les tests de maturité donnent le feu vert à la récolte, qui se prolonge jusqu’en janvier. Les clémentines sont ensuite acheminées vers les stations de conditionnement où elles sont lavées, séchées, parfois recouvertes d’une fine pellicule de cire naturelle, triées et calibrées. Puis les fruits prennent la direction du port de Bastia pour la traversée vers le continent : débarqués à Toulon ou à Marseille, ils seront dispatchés dans la France entière, via les plateformes logistiques de Cavaillon. En tout, de l’arbre à l’étal, le processus prend généralement 4 jours, pas davantage. Une nécessité car la clémentine de Corse IGP, récoltée mûre avec ses feuilles puis expédiée sans tarder, est un produitfragile dont la fraicheur fait toute la qualité.

 

Pour en savoir plus : http://www.clementinedecorse.fr/

 

[1] La clémentine de Corse a obtenu en 1997 une indication géographique protégée (IGP), signe officiel européen qui atteste du lieu de production et de la spécificité du produit. 85%des clémentines produites en Corse le sont sous ce « label ».

Voir aussi