Journées européennes du patrimoine 2014 : près de 13 400 visiteurs au ministère
19/09/2014
©Xavier Remongin/Min.agri.fr
À l’occasion de la 31ème édition des Journées européennes du Patrimoine sur le thème "Patrimoine culturel, patrimoine naturel", le ministère a ouvert ses portes au grand public samedi et dimanche.

À l’occasion de la 31ème édition des Journées européennes du Patrimoine sur le thème "Patrimoine culturel, patrimoine naturel", le ministère a ouvert ses portes au grand public samedi et dimanche.

Lire le communiqué de presse : 31ÈMES JOURNÉES EUROPÉENNES DU PATRIMOINE - Affluence record pour le mini-salon de l’agriculture dans les jardins du ministère : près de 13 400 visiteurs

 
<h2><iframe allowfullscreen="true" class="player" frameborder="0" height="288" mozallowfullscreen="true" scrolling="no" src="http://webtv.agriculture.gouv.fr/player-html5-456765e5da2ad460f4a42ac8432fd97a.html" webkitallowfullscreen="true" width="512">Journées européennes du patrimoine 2014 : un mini-salon de l’agriculture</iframe></h2> <p> </p> <h2 class="entry-title">A l'occasion des journées européennes du patrimoine 2014, le ministre présente un mini-salon de l’agriculture dans les jardins du ministère. Tout au long du week-end, une véritable ferme reconstituée au cœur du 7ème arrondissement de Paris attend les visiteurs pour un parcours d’animations sur le thème de l’agro-écologie. Le ministre met l'accent sur le patrimoine vivant qui fait la richesse de l'agriculture française.</h2>
 

Un mini-salon de l’agriculture dans les jardins du ministère

Tout au long du week-end, une véritable ferme reconstituée au cœur du 7ème arrondissement de Paris a accueilli les visiteurs pour un parcours d’animations sur le thème de l’agro-écologie. Petits et grands ont pu découvrir les animaux de la ferme (vache/veau, poules, démonstration de chiens de troupeau avec des oies et des moutons, ...) et participer aux animations prévues dans le jardin du ministère : quizz sur l’agro-écologie, ateliers "trucs et astuces" pour jardiner au naturel autour du potager bio du jardin, initiation à l’apiculture avec les nouvelles ruches du ministère,...

<h2><iframe allowfullscreen="true" class="player" frameborder="0" height="251" mozallowfullscreen="true" scrolling="no" src="http://webtv.agriculture.gouv.fr/player-html5-f4d04200950194af871e5a5bd5ad7b24.html" webkitallowfullscreen="true" width="700">Journées européennes du patrimoine 2014</iframe></h2>
 

Un parcours du goût consacré aux signes de l’origine et de la qualité

Un « parcours du goût », en partenariat avec l’Institut national de l’origine et de la qualité (INAO), était dédié aux produits bénéficiant des signes de l’origine et de la qualité (AB, Label Rouge, AOP, AOC,...). Les visiteurs ont ainsi fait une promenade gastronomique originale à la découverte de la diversité des saveurs et des savoirs de nos terroirs.

Retrouver également l’incontournable marché des produits des lycées agricoles en fin de parcours.

 

Le "78 rue de Varenne"

Les amoureux de patrimoine architectural ont pu découvrir l’Hôtel de Villeroy ainsi que la Salle Sully et les arcades rénovées du 78 rue de Varenne.

L’histoire du ministère de l’agriculture, créé en 1881 sous le nom de “grand ministère Gambetta”, a été marquée par l’action de figures politiques importantes : Henri Queuille, François Tanguy-Prigent, Edgar Pisani, Jacques Chirac, Michel Rocard...

Au centre du jardin, se trouve une copie de l’enlèvement de Proserpine par Pluton, réalisée par le sculpteur Suchelet. L’original de cette sculpture, composé sous Louis XIV par Girardon, est installé dans le bosquet de la colonnade du parc du château de Versailles.

La salle Sully, ou Salle de commissions,présente un intéressant décor de la fin du XIXe siècle : des fresques réalisées par le peintre Sinibaldi représentent des allégories du commerce et de l’agriculture.
Pour en savoir plus sur l’Hôtel de Villeroy : Télécharger la plaquette

 

La cinémathèque du ministère

Comme chaque année, le ministère a dévoilé pour l’occasion un florilège de son patrimoine cinématographique d’exception (plus de 2 500 films) à travers un « cinéma éphémère » pour tous :
- Le film Adieu Paysans, documentaire d’Audrey Maurion diffusé en mars 2014 sur France 2.
- Le film Cultiver son champ de bataille, en lien avec les commémorations du centenaire de la guerre 14-18, de Thomas Ermel.

Projections :
Samedi à 14h30 et 16h30
Dimanche à 11h30 et 14h00

<h2><iframe allowfullscreen="true" class="player" frameborder="0" height="288" mozallowfullscreen="true" scrolling="no" src="http://webtv.agriculture.gouv.fr/player-html5-6edce3e0407ab3411beae4d8441381cc.html" webkitallowfullscreen="true" width="512">Cultiver son champ de bataille</iframe></h2> <p align="JUSTIFY"><span style="font-family: Arial,sans-serif;"><span style="font-size: small;"><span style="color: #000000;">Jean-Luc <a data-cke-saved-href="http://webtv.agriculture.gouv.fr/nom-pamart.html" href="http://webtv.agriculture.gouv.fr/nom-pamart.html">pamart</a> est exploitant agricole à la ferme de <a data-cke-saved-href="http://webtv.agriculture.gouv.fr/nom-confrecourt.html" href="http://webtv.agriculture.gouv.fr/nom-confrecourt.html">confrécourt</a> entre Soissons et Compiègne. Pendant la Grande <a data-cke-saved-href="http://webtv.agriculture.gouv.fr/nom-guerre.html" href="http://webtv.agriculture.gouv.fr/nom-guerre.html">guerre</a> , ses 250 hectares sont devenus un <a data-cke-saved-href="http://webtv.agriculture.gouv.fr/nom-champ.html" href="http://webtv.agriculture.gouv.fr/nom-champ.html">champ</a> de <a data-cke-saved-href="http://webtv.agriculture.gouv.fr/nom-bataille.html" href="http://webtv.agriculture.gouv.fr/nom-bataille.html">bataille</a> , et son exploitation fut coupée en deux par la ligne de front qui traversait les parcelles de la ferme. 100 ans après les combats, la présence de la <a data-cke-saved-href="http://webtv.agriculture.gouv.fr/nom-guerre.html" href="http://webtv.agriculture.gouv.fr/nom-guerre.html">guerre</a> se fait toujours sentir : obus qui remontent à la surface lors des labours, tracteur pris au piège dans un cagna, ou pire parfois, la découverte de corps de disparus, de charniers. </span>« <span style="color: #000000;">L'homme oublie, la terre lui rappelle ». </span><span style="color: #000000;">Moitié <a data-cke-saved-href="http://webtv.agriculture.gouv.fr/nom-agriculteur.html" href="http://webtv.agriculture.gouv.fr/nom-agriculteur.html">agriculteur</a> et moitié historien comme il aime se présenter, Jean-Luc <a data-cke-saved-href="http://webtv.agriculture.gouv.fr/nom-pamart.html" href="http://webtv.agriculture.gouv.fr/nom-pamart.html">pamart</a> est le gardien de ces âmes errantes et surtout de la mémoire de ces poilus qui, comme lui, étaient majoritairement des paysans. </span></span></span></p> <p align="JUSTIFY"><span style="color: #000000;"><span style="font-family: Arial,sans-serif;"><span style="font-size: small;">À travers son portrait, nous questionnons le lien entre l'agriculture et la Grande <a data-cke-saved-href="http://webtv.agriculture.gouv.fr/nom-guerre.html" href="http://webtv.agriculture.gouv.fr/nom-guerre.html">guerre</a> raconté par un <a data-cke-saved-href="http://webtv.agriculture.gouv.fr/nom-agriculteur.html" href="http://webtv.agriculture.gouv.fr/nom-agriculteur.html">agriculteur</a> . Qui étaient les agriculteurs poilus ? Comment vivaient-ils cette <a data-cke-saved-href="http://webtv.agriculture.gouv.fr/nom-guerre.html" href="http://webtv.agriculture.gouv.fr/nom-guerre.html">guerre</a> ? Quel est le sacrifice du monde rural ? Après la <a data-cke-saved-href="http://webtv.agriculture.gouv.fr/nom-guerre.html" href="http://webtv.agriculture.gouv.fr/nom-guerre.html">guerre</a> , comment exploiter une terre meurtrie par les combats ? Comment faire œuvre de mémoire lorsque l'on est <a data-cke-saved-href="http://webtv.agriculture.gouv.fr/nom-agriculteur.html" href="http://webtv.agriculture.gouv.fr/nom-agriculteur.html">agriculteur</a> dont le but est de travailler la terre ? Pourquoi la Grande <a data-cke-saved-href="http://webtv.agriculture.gouv.fr/nom-guerre.html" href="http://webtv.agriculture.gouv.fr/nom-guerre.html">guerre</a> , au-delà du <a data-cke-saved-href="http://webtv.agriculture.gouv.fr/nom-centenaire.html" href="http://webtv.agriculture.gouv.fr/nom-centenaire.html">centenaire</a> , nous touche encore ?</span></span></span></p> <p align="JUSTIFY" style="margin-bottom: 0cm;"><em><span style="font-family: Arial,sans-serif;"><span style="font-size: small;"><span style="background: none repeat scroll 0% 0% transparent;"><span style="color: #000000;">Jean-Luc <a data-cke-saved-href="http://webtv.agriculture.gouv.fr/nom-pamart.html" href="http://webtv.agriculture.gouv.fr/nom-pamart.html">pamart</a> est exploitant agricole à la ferme de <a data-cke-saved-href="http://webtv.agriculture.gouv.fr/nom-confrecourt.html" href="http://webtv.agriculture.gouv.fr/nom-confrecourt.html">confrécourt</a> entre Soissons et Compiègne. Pendant la Grande <a data-cke-saved-href="http://webtv.agriculture.gouv.fr/nom-guerre.html" href="http://webtv.agriculture.gouv.fr/nom-guerre.html">guerre</a> , ses 250 hectares sont devenus un <a data-cke-saved-href="http://webtv.agriculture.gouv.fr/nom-champ.html" href="http://webtv.agriculture.gouv.fr/nom-champ.html">champ</a> de <a data-cke-saved-href="http://webtv.agriculture.gouv.fr/nom-bataille.html" href="http://webtv.agriculture.gouv.fr/nom-bataille.html">bataille</a> , et son exploitation coupée en deux par la ligne de front qui traversait les parcelles de la ferme. 100 ans après les combats, la présence de la <a data-cke-saved-href="http://webtv.agriculture.gouv.fr/nom-guerre.html" href="http://webtv.agriculture.gouv.fr/nom-guerre.html">guerre</a> se fait toujours sentir : obus qui remontent à la surface lors des labours, tracteur pris au piège dans un cagna, ou pire parfois, la découverte de corps de disparus, de charniers. </span>« <span style="color: #000000;"><span style="font-weight: normal;">L'homme oublie, la terre lui rappelle ». </span></span><span style="color: #000000;">Moitié <a data-cke-saved-href="http://webtv.agriculture.gouv.fr/nom-agriculteur.html" href="http://webtv.agriculture.gouv.fr/nom-agriculteur.html">agriculteur</a> et moitié historien comme il aime se présenter, Jean-Luc <a data-cke-saved-href="http://webtv.agriculture.gouv.fr/nom-pamart.html" href="http://webtv.agriculture.gouv.fr/nom-pamart.html">pamart</a> est le gardien de ces âmes errante…</span></span></span></span></em></p>

Les visiteurs ont pu également apprécier une série d’affiches et de photographies emblématiques des enjeux de l’agriculture moderne avec l’exposition CAMPAGNES EN MOUVEMENT - 65 ans d’actions mutualistes avec la Mutualité sociale agricole (MSA).
la MSA souhaite faire (re)découvrir les grandes avancées sociales qui ont marqué le monde agricole depuis 60 ans et montrer combien le monde agricole et son système de protection sociale ont évolué de concert et proposent aujourd’hui un modèle de société à la fois humain et responsable.

Retrouver les collections photographiques et cinématographiques du ministère sur www.mediatheque.agriculture.gouv.fr

 

La Bergerie nationale

A Rambouillet, la Bergerie nationale a proposé des visites guidées, desdém