Jacques Mézard s'est exprimé devant l'assemblée générale du CGAAER le 8 juin dernier

 

 

 

Crédit ci-après
© Pascal Xicluna.min.agri

Le 8 juin dernier, Alain Moulinier a accueilli Jacques Mézard, qui était alors le nouveau ministre de l'agriculture et de l'alimentation à l'assemblée générale du CGAAER que ce dernier préside.

En rappelant sa bonne connaissance du milieu rural en sa qualité d'élu du Cantal, Jacques Mézard a déclaré vouloir s'appuyer sur le CGAAER pour anticiper les mutations accélérées, qu’elles soient sociales ou scientifiques, qui traversent la période actuelle : « J'ai besoin de vous pour préparer une agriculture et une alimentation modernes, capables de répondre aux aléas tant climatiques que sanitaires, grâce, notamment, à la recherche et à l’innovation ».

Le ministre compte sur les compétences du CGAAER pour améliorer les conditions d'exercice du métier d'agriculteur, citant en particulier le sujet de l'utilisation de l'eau : « Si l'agriculture doit, certes, consommer moins d'eau, il faut pour autant qu'elle puisse en disposer mieux ».

Jacques Mézard a conclu son intervention en évoquant les deux grands chantiers annoncés par le Président de la République, que le ministère devra piloter avec le concours des autres départements ministériels concernés et auxquels le CGAAER sera invité à participer : le plan d'investissement de cinq milliards d'euros pour l'agriculture et les États généraux de l'alimentation qui seront centrés sur la question des prix et de la rémunération des agriculteurs.


Logo abonnement
S'abonner à La lettre du CGAAER