Informations pour les vétérinaires
© Pascal Xicluna / Min.Agri.Fr

Il convient de rappeler la vigilance à accorder à l’égard de la rage : les vétérinaires doivent notamment informer leurs clients sur les risques existant avec des chiens ou des chats provenant de pays où sévit encore la rage. Ils doivent signaler à leur DD(CS)PP l’importation de chiens ou de chats ne respectant pas les règles à l’importation. La gestion d’un cas de rage importé est toujours lourde à la fois sur le plan animal et humain.

La prévention et l’information des propriétaires et des professionnels par les vétérinaires restent primordiales.