Informations pour les vétérinaires
© Pascal Xicluna / Min.Agri.Fr

Il convient de rappeler la vigilance à accorder à l’égard de la rage : les vétérinaires doivent notamment informer leurs clients sur les risques existant avec des chiens ou des chats provenant de pays où sévit encore la rage. Ils doivent signaler à leur DD(CS)PP l’importation de chiens ou de chats ne respectant pas les règles à l’importation. La gestion d’un cas de rage importé est toujours lourde à la fois sur le plan animal et humain.

La prévention et l’information des propriétaires et des professionnels par les vétérinaires restent primordiales.
Consultez la fiche qui présente les différentes situations auxquelles vous pouvez être confrontés.

Voir aussi