Infographie - Alim'confiance, les résultats des contrôles sanitaires accessibles à tous

Alim'confiance, les résultats des contrôles sanitaires accessibles à tous

Le dispositif Alim’confiance vous permet de connaître le niveau d’hygiène ou de maîtrise sanitaire de tous les établissements de la chaîne alimentaire : abattoirs, commerces, restaurants, marchés & supermarchés, vente à la ferme, etc.

Alim’confiance : 17 pays dans le monde ont mis en place un dispositif de mise en transparence. Le niveau d’hygiène du restaurant est le 1er critère de choix du consommateur. Dans tous les pays, la mise en place de ce dispositif a favorisé l’amélioration du niveau sanitaire des établissements.

  • Sur le site internet alim-confiance.gouv.fr
    Une carte interactive présente l’ensemble des résultats des contrôles officiels.
  • Sur l'application mobile alim’confiance
    Des filtres permettent de sélectionner les types d’établissement recherchés.
  • Dans les restaurants et les commerces
    Les professionnels peuvent apposer une affichette indiquant leur niveau d’hygiène.

Les résultats sont présentés selon quatre niveaux :

  • Très satisfaisant : établissements ne présentant pas de non-conformité, ou présentant uniquement des non-conformités mineures.
  • Satisfaisant : établissements présentant des non-conformités qui ne justifient pas l’adoption de mesures de police administrative mais auxquels l’autorité administrative adresse un courrier de rappel de la réglementation en vue d’une  amélioration des pratiques.
  • A améliorer : établissements dont l'exploitant a été mis en demeure de procéder à des mesures correctives dans un délai fixé par l'autorité administrative et qui conduit à un nouveau contrôle des services de l’État pour vérifier la mise en place de ces mesures correctives.
  • A corriger de manière urgente : établissements présentant des non-conformités susceptibles de mettre en danger la santé du consommateur et pour lesquels l'autorité administrative ordonne la fermeture administrative, le retrait, ou la  suspension de l'agrément sanitaire.

Source : DGAL février 2017