Influenza aviaire : le vide sanitaire, 1ère étape pour une reprise d'activité au 29 mai
18/04/2017
Crédit ci-après
© Pascal Xicluna / Min.Agri.Fr
Un vide sanitaire dans les exploitations de palmipèdes dans le Sud-Ouest de la France se déroule du 17 avril au 28 mai 2017. Cette mesure a pour objectif d'assainir la zone dans laquelle l'épizootie H5N8 a été de grande ampleur.

Sont concernées toutes les exploitations commerciales de palmipèdes situées dans la liste des communes détaillée dans l'annexe de l'arrêté du 31 mars 2017.

Les principales mesures sont :

  • le maintien vide des parcours et des bâtiments,
  • l'interdiction de mise en place de palmipèdes,
  • le renforcement de la protection des points d'alimentation et d'abreuvement vis à vis de l'avifaune sauvage,
  • l'aménagement des parcours pour limiter les contacts directs ou indirects avec l'avifaune sauvage,
  • le nettoyage et la désinfection des bâtiments,
  • l'évacuation des lisiers, de la litière usagée, du fumier, des fientes ainsi que de tous les sous produits animaux issus de palmipèdes. Ces conditions sont précisées dans l'arrêté du 8 février 2016.

Ces mesures concernent même les exploitations qui n'ont pas l'intention de remettre en place des palmipèdes.

Toutes ces mesures sont précisées dans l'arrêté du 31 mars 2017 déterminant des dispositions de prévention, de surveillance et lutte complémentaires contre l'influenza aviaire hautement pathogène dans certaines parties du territoire.