Influenza aviaire : le suivi des foyers en France
© Pascal Xicluna / Min.Agri.Fr

En France

Situation au 17 janvier 2017 : 136 foyers H5N8 dans les élevages et 8 cas dans la faune sauvage confirmés et notifiés.

En savoir plus sur la plateforme d'épidemiosurveillance santé animale.

Liste des foyers dans les départements

Landes : 37 foyers

Le 13 janvier 2017,  deux foyers ont été détectés à Montgaillard dans des exploitations de canards.
Le 13 janvier 2017,  un foyer a été détecté à Samadet dans une exploitation de canards.
Le 13 janvier 2017,  un foyer a été détecté à Sainte Foy dans une exploitation de canards.
Le 13 janvier 2017,  un foyer a été détecté à Sarraziet dans une exploitation de canards.
Le 12 janvier 2017, un foyer a été détecté à Mant dans une exploitation de 16 000 canards.
Le 12 janvier 2017,  deux foyers ont été détectés à Bats dans deux exploitation de palmipèdes.
Le 12 janvier 2017,  un foyer a été détecté à Castelnau Tursan dans une exploitation de 7 000 canards.
Le 12 janvier 2017,  un foyer a été détecté à Arboucave dans une exploitation de 10 500 canards.
Le 12 janvier 2017,  un foyer a été détecté à Arboucave dans une exploitation de 3 600 canards.
Le 11 janvier 2017,  un foyer a été détecté à Saint Agnet dans une exploitation de 8 400 poulets.
Le 11 janvier 2017,  un foyer a été détecté à Miramont Sensacq dans une exploitation de 16 000 canards.
Le 11 janvier 2017,  un foyer a été détecté à Bahus Soubiran dans une exploitation de 4 100 canards.
Le 10 janvier 2017,  un foyer a été détecté à Larrivière Saint Savin dans une exploitation de 8 500 palmipèdes.
Le 10 janvier 2017,  un foyer a été détecté à Bahus Soubiran dans une exploitation de 8 000 canards.
Le 10 janvier 2017,  un foyer a été détecté à Miramont Sensacq dans une exploitation de 1 600 canards.
Le 10 janvier 2017,  un foyer a été détecté à Pecorade dans une exploitation de 4 000 canards.
Le 6 janvier 2017,  un foyer a été détecté à Miramont Sensacq dans une exploitation de 7 600 canards.
Le 6 janvier 2017,  un foyer a été détecté à Saint Agnet dans une exploitation de  4 400 canards.
Le 2 janvier 2017, un foyer a été détecté à Latrille dans une exploitation de 8000 canards.
Le 2 janvier 2017, un foyer a été détecté à Renung dans une exploitation de 7000 canards.
Le 27 décembre 2016, un foyer a été confirmé à Saint Agnet dans une exploitation de 4200 canards.
Le 31 décembre 2016, un foyer a été confirmé à Aire sur L'Adour dans une basse-cour de 6000 canards.
Le 31 décembre 2016, un foyer a été confirmé à Saint Agnet dans une exploitation de5500 canards.
Le 30 décembre 2016, un foyer a été confirmé à Saint Agnet dans une exploitation de 4000 canards.
Le 30 décembre 2016, un foyer a été confirmé à Saint Loubouer dans une exploitation de 5000 canards.
Le 29 décembre 2016, un foyer a été confirmé à Duhort Bachen dans une basse-cour de 15 poules.
Le 28 décembre 2016, un foyer a été confirmé à Duhort Bachen dans une exploitation de 705 canards.
Le 28 décembre 2016, un foyer a été confirmé à Duhort Bachen dans une exploitation de 900 canards.
Le 28 décembre 2016, un foyer a été confirmé à Aire-sur l'Adour dans une exploitation de 6000 canards.
Le 28 décembre 2016, un foyer a été confirmé à Bourdalat dans une exploitation de 3700 canards.
Le 28 décembre 2016, un foyer a été confirmé à Bourdalat dans une exploitation de 1000 canards.
Le 28 décembre 2016, un foyer a été confirmé à Duhort Bachen dans une exploitation de 6800 canards.
Le 16 décembre 2016, un foyer a été détecté à Cazeres sur l'Adour dans une exploitation de 1 800 volailles.
Le 13 décembre 2016, un foyer a été détecté à Lussagnet dans une exploitation de 9 600 canards.
Le 12 décembre 2016, un foyer a été détecté à Eugénie les Bains dans une exploitation de 950 canards.

Tarn : 8 foyers

Le 17 décembre 2016, un foyer a été confirmé à St Martin-Laguépie dans une exploitation de 5 000 poules et 6 000 pintades.
Le 8 décembre 2016, un foyer d'influenza aviaire hautement pathogène a été identifié dans le Tarn dans la commune de Monestiés dans un élevage de 1 000 canards.
Le 8 décembre 2016, un foyer d'influenza aviaire hautement pathogène a été identifié dans le Tarn dans la commune de Monestiés dans un élevage de 7 000 poulets.
Le 7 décembre 2016, un foyer d'influenza aviaire hautement pathogène a été identifié dans le Tarn dans la commune de Monestiés dans un élevage mixte de 2 500 canards et 12 400 poulets.
Le 7 décembre 2016, un foyer d'influenza aviaire hautement pathogène a été identifié dans le Tarn dans la commune de Mouzieys-Panens dans un élevage mixte de 135 volailles.
Le 5 décembre 2016, un nouveau cas a été identifié dans le Tarn dans la commune de Lacapelle-Ségalar dans un élevage de 13 500 volailles.
Le 2 décembre 2016, un foyer d'influenza aviaire hautement pathogène a été confirmé  dans une exploitation de 6 120 canards située dans la commune d'Almayrac.
Le 1er décembre 2016, un foyer d'influenza aviaire hautement pathogène a été confirmé dans une exploitation de 5 000 canards située dans la commune d'Almayrac.

Gers : 71 foyers

Le 12 janvier, un foyer a été confirmé à Aux Aussat dans une exploitation de 12 000 canards.
Le 12 janvier, un foyer a été confirmé à Mauleon d'Armagnac dans une exploitation de 8 000 canards.
Le 11 janvier 2017,  un foyer a été détecté à Monclar sur Losse dans une exploitation de 5 000 canards.
Le 10 janvier 2017,  un foyer a été détecté à Saint Medard dans une exploitation de 1 050 canards et poules.
Le 10 janvier 2017,  un foyer a été détecté à Saint Michel dans une exploitation de 18 000 canards.
Le 9 janvier 2017,  un foyer a été détecté à Saint Arailles dans une exploitation de palmipèdes.
Le 9 janvier 2017,  un foyer a été détecté à Laas dans une exploitation de palmipèdes.
Le 7 janvier 2017, un foyer a été détecté à le Houga dans une exploitation de 8 000 canards.
Le 7 janvier 2017, un foyer a été détecté à Sauviac dans une exploitation de canards.
Le 7 janvier 2017, un foyer a été détecté à Sauviac dans une exploitation de canards.
Le 7 janvier 2017, un foyer a été détecté à Montesquiou dans une exploitation de 6 000 canards.
Le 7 janvier 2017, un foyer a été détecté à Nogaro dans une exploitation de 3 000 canards.
Le 6 janvier 2017, un foyer a été détecté à le Houga dans une exploitation de 11 000 canards.
Le 6 janvier 2017, un foyer a été détecté à Sainte Christie d'Armagnac dans une exploitation de 14 000 canards.
Le 6 janvier 2017, un foyer a été détecté à Montesquiou dans une exploitation de 13 500 canards.
Le 6 janvier 2017, un foyer a été détecté à Montesquiou dans une exploitation de 4 900 oies et poulets.
Le 6 janvier 2017, un foyer a été détecté à Sauviac dans une exploitation de 5 000 canards.
Le 6 janvier 2017, un foyer a été détecté à Magnan dans une exploitation de 5 000 canards.
Le 6 janvier 2017, un foyer a été détecté à Belloc Saint Clamens dans une exploitation de 32 000 canards.
Le 4 janvier 2017, un foyer a été détecté à l'Isle de Noé dans une exploitation de 90 canards.
Le 4 janvier 2017, un foyer a été détecté à Bezues Bajou dans une basse cour de 90 poules.
Le 4 janvier 2017, un foyer a été détecté à Segos dans une basse cour de 11 poules.
Le 4 janvier 2017, un foyer a été détecté à Viella dans une exploitation de 6300 canards.
Le 4 janvier 2017, un foyer a été détecté à Saint Martin dans une exploitation de 5000 canards.
Le 4 janvier 2017, un foyer a été détecté à Saint Michel dans une exploitation de canards.
Le 2 janvier 2017, un foyer a été détecté à Sauviac dans une exploitation de 16800 canards.
Le 2 janvier 2017, un foyer a été détecté à Manciet dans une exploitation de 7000 canards.
Le 31 décembre 2016, un foyer a été confirmé à Bars dans une exploitation de 5800 canards.
Le 31 décembre 2016, un foyer a été confirmé à Mirannes.
Le 30 décembre 2016, un foyer a été confirmé à Monlezun d'Armagnac dans  une exploitation de 11500 canards.
Le 30 décembre 2016, un foyer a été confirmé à Saint-Michel dans une exploitation de10500 canards.Le 29 décembre 2016, un foyer a été confirmé à Eauze dans une exploitation de 8000 canards.
Le 29 décembre 2016, un foyer a été confirmé à  Ségos une exploitation de 10900 canards.
Le 29 décembre 2016, un foyer a été confirmé à Manciet dans une exploitation de 12000 canards.
Le 29 décembre 2016, un foyer a été confirmé à Duffort dans une exploitation de 1000 canards.
Le 28 décembre 2016, un foyer a été confirmé à Tillac dans une exploitation de 9000 canards.
Le 28 décembre 2016, un foyer a été confirmé à Caupenne d’Armagnac dans une exploitation de 9500 canards.
Le 28 décembre 2016, un foyer a été confirmé à Barcugnan dans une exploitation de 8000 canards.
Le 28 décembre 2016, un foyer a été confirmé à Monguihem dans une exploitation de 5200 canards.
Le 28 décembre 2016, un foyer a été confirmé à Barcelone du Gers dans une exploitation de 4400 canards.
Le 28 décembre 2016, un foyer a été confirmé à Eauze dans une exploitation de 9200 canards.
Le 28 décembre 2016, un foyer a été confirmé à Monguihem dans une exploitation de 4000 canards.
Le 24 décembre 2016, un foyer a été confirmé à Ste-Christie-d'Armagnac dans une exploitation de 8000 canards ; un autre foyer a été confirmé le même jour à Duffort dans un élevage de 9 000 canards.
Le 23 décembre 2016, un foyer a été détecté à Montesquiou dans une exploitation de 390 canards.
Le 23 décembre 2016, un foyer a été détecté à Lannux dans une exploitation de 900 canards.
Le 23 décembre 2016, un foyer a été détecté à Sainte Christie d'Armagnac dans une exploitation de 10 600 poulets et 1 900 pintades.
Le 19 décembre 2016, un foyer a été détecté à Castex d'Armagnac dans une exploitation de 8 100 canards.
Le 19 décembre 2016, un foyer a été détecté à Segos dans une exploitation de 1 469 canards.
Le 19 décembre 2016, un foyer a été détecté à Bernede dans une exploitation de 1 144 canards.
Le 18 décembre 2016, un foyer a été détecté à Laujuzan dans une exploitation de canards.
Le 18 décembre 2016, un foyer a été détecté à Bars dans une exploitation de 5 900 canards.
Le 17 décembre 2016, un foyer a été détecté à Laujuzan dans une exploitation de 1 640 canards.
Le 17 décembre 2016, un foyer a été détecté à Barcelone du Gers dans une exploitation de canards.
Le 16 décembre 2016, un foyer a été détecté à Saint Medard dans une exploitation de 8 800 volailles.
Le 16 décembre 2016, un foyer a été détecté à Tillac dans une exploitation de 7 000 canards.
Le 16 décembre 2016, un foyer a été détecté à Monlezun d'Armagnac dans une exploitation de 900 canards.
Le 16 décembre 2016, un foyer a été détecté à Saint Médard dans une exploitation de 2 000 volailles.
Le 15 décembre 2016, un foyer a été détecté à Laujuzan dans une exploitation de 7000 canards.
Le 13 décembre 2016, un foyer a été détecté à Mauléon d'Armagnac dans une exploitation de 650 canards.
Le 13 décembre 2016, un foyer a été détecté à Mansempuy dans une exploitation de canards.
Le 11 décembre 2016, un foyer a été détecté à Avéron-Bergelle dans une exploitation de 800 canards.
Le 11 décembre 2016, un second foyer a été détecté à Segos dans une exploitation de 8 800 poulets et 3 000 canards.
Le 11 décembre 2016, un foyer a été détecté à Eauze dans une exploitation de 900 canards.
Le 10 décembre 2016, un foyer a été détecté à Caupenne d'Armagnac dans une exploitation de 19 000 canards.
Le 8 décembre, un foyer a été détecté à Segos dans une exploitation de 1 200 canards.
Le 8 décembre 2016, un foyer a été détecté à Ricourt dans une exploitation de 7 600 canards et 17 600 poulets.
Le 2 décembre 2016, des foyers en lien épidémiologique avec le foyer du Tarn (du 1er décembre) ont été détectés dans les communes de :

  • Monlezun, dans un élevage de 15 600 canards
  • Eauze dans un élevage de 1 640 canards
  • Beaumont sur l'Osse dans un élevage de 690 canards 

Lot-et-Garonne : 7 foyers

Le 28 décembre 2016, un foyer a été confirmé à Monbahus dans un élevage de 6000 canards.
Le 18 décembre 2016, un foyer a été confirmé à Monbahus dans un élevage de 4 000 canards.
Le 14 décembre 2016, un foyer a été détecté à Monbahus dans une exploitation de 4 400 canards.
Du 2 au 8 décembre 2016, quatre foyers ont été détectés dans la commune de Monbahus qui correspondent à environ 9 450 canards.

Hautes-Pyrénées : 6 foyers

Le 11 janvier 2017,  un foyer a été détecté à Coussan dans une exploitation de 3 000 canards et 3 300 poules.
Le 29 décembre 2016, un foyer a été confirmé à Guiezerix dans une exploitation de 1000 canards.
Le 29 décembre 2016, un foyer a été confirmé à Guiezerix dans une exploitation de 600 canards.
Le 28 décembre 2016, un foyer a été confirmé à Fontrailles dans une exploitation de 850 canards.
Le 23 décembre 2016, un foyer a été détecté à Guizerix dans une exploitation de 4 200 canards.
Un foyer en lien épidémiologique avec le foyer du Tarn a été détecté le 2 décembre 2016 (du 1er décembre)  dans une exploitation de 1 000 canards située dans la commune d'Ibos.

Pyrénées-Atlantiques : 3 foyers

Le 28 décembre 2016, un foyer a été confirmé à Ponson-Dessus dans une exploitation de 6000 canards.
Le 12 décembre 2016, un foyer a été détecté à Espoey dans une exploitation de canards.
Le 9 décembre, un foyer a été détecté à Ger dans une exploitation de 950 canards.

Aveyron : 2 foyers

Le 10 décembre, deux foyers ont été détectés à Tayrac dans deux basses-cours multi-espèces.

Deux-Sèvres : 3 foyers

Le 11 janvier, un foyer a été confirmé à Augé dans une exploitation de 26 000 canards.
Le 2 janvier, un foyer a été confirmé à La Chapelle Baton dans une exploitation de 4650 dindons
Le 31 décembre, un foyer a été confirmé à Fors dans une basse-cour de 21 poules.

Liste des foyers dans la faune sauvage

Pas-de-Calais : 1 foyer

Le 26 novembre dernier, un premier cas H5N8 a été confirmé sur la commune de Marck (Pas-de-Calais) sur 75 canards chipeaux et siffleurs.

Haute-Savoie : 2 foyers

Le 2 décembre 2016, un cas a été confirmé sur un goéland dans la commune de Cluses.

Le 2 décembre 2016, un cas a été confirmé sur un goéland dans la commune d'Evian.

Tarn : 2 foyers

Le 13 décembre, un cas a été confirmé sur quatre tourterelles turques.
Le 11 décembre, un cas a été confirmé sur trois pies bavardes.

Manche : 1 foyer

Le 22 décembre, deux cas ont été confirmés sur des canards siffleurs dans la commune de Saint Marie du Mont.

Ain : 1 foyer

Le 6 janvier, deux cas ont été confirmés sur des cygnes dans la commune de Bouligneux.

Lot et Garonne: 1 foyer

Le 12 janvier, trois cas ont été confirmés sur des canards colvert dans la commune de Nerac.

Landes : 1 foyer

Le 17 janvier, un cas a été confirmé sur une buse variable dans la commune de Miramont Sensacq.

 

À l'international

Données actualisées le 08/01/2017

Depuis le dernier point de situation le 2 janvier, 84 nouveaux foyers d’IAHP ont été déclarés en Europe, qui comprend également la Suisse, principalement en Bulgarie (25 foyers en élevage), et en France (20 foyers en élevage).

Le virus a maintenant été détecté:
- en Slovénie (1 cygne à Maribor)
- et en République Tchèque (en Moravie, 3 cas sauvages et un foyer en élevage).

Le nombre total de foyers et de cas IAHP notifiés continue d’augmenter et est à présent de 809 (contre 724 la semaine dernière) dont 368 au sein de l’avifaune sauvage (58 espèces différentes touchées), 428 en élevage et 13 au sein de l’avifaune captive.

Pour en savoir plus : Plateforme ESA