Influenza aviaire : le suivi des foyers en France
© Pascal Xicluna / Min.Agri.Fr

La situation actuelle en France (mise à jour le 19/07/2016)

Au total, à ce jour, 79 foyers d’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) pour les volailles ont été détectés dans 10 départements du Sud-Ouest de la France.

Dans le cadre de la stratégie de surveillance accompagnée d'une vigilance accrue des acteurs de la filière avicole, deux autres foyers ont été détectés, l'un en Aveyron, l'autre en Dordogne.

L'ensemble des mesures de gestion a été mise en œuvre.

En savoir plus sur la plateforme d'épidemiosurveillance santé animale.

Retrouvez ci-dessous le détails des foyers par département :

En Dordogne, 16 foyers

- Le 24 novembre un foyer d’influenza aviaire hautement pathogène pour les volailles (H5N1) dans une basse-cour de 32 poules, à Biras;

- Le 28 novembre, un foyer de virus influenza H5 hautement pathogène pour les volailles (H5N1 et H5N9) dans un élevage de 14 000 canards à Saint Paul La Roche ;

- Le 30 novembre, un foyer de virus influenza aviaire H5N2 hautement pathogène (1000 oies) à Domme ;

- Le 4 décembre, à Cénac et Saint Julien, un élevage de 1 000 canards et 4 000 poules a été confirmé comme foyer dans le cadre du programme national de surveillance. Les prélèvements qui se sont révélés positifs en H5 hautement pathogène pour les volailles ont été réalisés sur des canards. L’élevage était situé dans la zone réglementée de Domme (zone de surveillance).

- A Nantheuil, le 7 décembre, un élevage de 1 000 canards s’est révélé positif en H5 hautement pathogène dans le cadre de la surveillance mise en place pour la sortie d’animaux de la zone réglementée.

- A Bosset, le 7 décembre, un foyer d’influenza H5 N9 dans un élevage de 630 canards a été détecté à la suite de signes cliniques.

- A Montignac, un élevage d’environ 30 canards, oie et poulets a été confirmé en foyer H5N1 le 8 décembre.

- Le 14 décembre, à Bosset, un foyer de H5N1 a été détecté dans un élevage de 1 070 canards.

- Le 14 décembre, deux foyers , l’un de H5 N9, l’autre de H5N1/H5 N9 ont été déclarés à Campagnac-les-Quercy dans des élevages de 1000 canards.

- Le 15 décembre, dans le cadre d'une sortie pour abattage, un foyer été déclaré à Saint Amand de Coly dans un élevage de 1000 canards. La souche identifiée est du H5 hautement pathogène.

- Le 18 décembre, à l'occasion d'une sortie de zone pour abattage, un foyer a été déclaré à Lardin Saint Lazare dans un élevage de 480 canards de la zone réglementée de Montignac. La souche de H5 hautement pathogène correspondante est en cours de détermination.

- Un foyer d'influenza aviaire hautement pathogène H5N1 a été déclaré le 30 décembre 2015 dans un élevage de 30 poules, 150 pigeons et 4 paons, dans la commune de Celles en Dordogne.

- Deux foyers d'influenza aviaire hautement pathogène ont été déclarés le 23 février 2016, l'un dans un atelier de 2000 canards en gavage dans la commune de Saint-Paul-la-Roche, l'autre dans un atelier de 6000 canards prêts à gaver dans la commune de Beauregard-et-Bassac.

- Un foyer d'influenza aviaire hautement pathogène a été confirmé le 18 juillet 2016 dans un élevage de 4400 poulets plein-air, dans la commune de Ladornac, par identification d'une souche H5N1 hautement pathogène.

Dans les Landes, 31 foyers

- Le 6 décembre, un élevage situé à Josse de 500 canards en gavage a été dédecté (H5 hautement pathogène) ;

- Le 6 décembre, à Doazit , à la suite d’une mortalité anormale de pintades (700 mortes sur 4 000 pintades), un élevage a aussi été confirmé comme foyer (H5N9). L’élevage comporte également 8 800 poules, 4 550 chapons et 7 200 pintadeaux.

- Le 9 décembre, à Horsarieux, la souche H5N9 a été détectée dans une élevage de 4 000 pintades, 12 600 poulets, 3 500 poulets chapons et 960 canards.

- Le 14 décembre, à Doazit, un foyer de H5N2 a été détecté dans un élevage de 1 700 canards.

- Le 14 décembre, 3 foyers ont été déclarés dans des élevages de canards à l'occasion d'une sortie de zone pour abattage, dans les communes de Saint Etienne d'Orthe (zone réglementée de Josse, élevage de 1944 canards, H5 N9), Bergouey (élevage de 500 canards, H5 hautement pathogène) et Monségur (élevage de 2300 canards, zone réglementée de Doazit, H5 N1).

- Le 15 décembre, 6 foyers d'influenza hautement pathogène pour les volailles ont été déclarés à l'occasion d'une sortie de zone pour abattage, dans les communes de :

  • Momuy, élevage de 6000 canards ; H5 N2
  • Saint-Cricq-Chalosse : élevage de 357 canards ; H5 hautement pathogène
  • Montaut, : élevage de 600 canards ; H5 N9
  • Gaujacq : élevage de 543 canards ; H5N9
  • Serreslous-et-Arribans : élevage de 845 canards ; H5 hautement pathogène
  • Hauriet (zone réglementée de Doazit-Horsarrieu) : élevage de 380 canards ; H5 hautement pathogène

- Le 17 décembre à l'occasion d'une sortie de zone pour abattage, quatre foyers d’influenza aviaire H5 hautement pathogène ont été déclarés dans les communes de :

  • Montaut, dans un élevage de 320 oies, 300 poulets et 350 canards.
  • Saint Sever, dans un élevage de 1060 canards
  • Aubagnan, dans un élevage de 600 canards et 170 chapons
  • Eyres Moncube, dans un élevage de 2104 canards.

La finalisation de la détermination des souches est  en cours.

- Le 18 décembre, un foyer d'influenza H5N2 et H5N9 hautement pathogène a été déclaré à Saint Cricq en Chalosse dans un élevage de 12 000 canards.

- Le 19 décembre, un foyer d’influenza H5 hautement pathogène a été déclaré à Serre-Gastondans un élevage de canards.

- Le 21 décembre, un foyer d'influenza aviaire hautement pathogène a été identifié à Cagnotte suite à une suspicion clinique dans un atelier de gavage de canards.

Sept autres foyers d'influenza aviaire H5 hautement pathogène ont été déclarés dans des ateliers de gavage de canards dans le cadre d'une sortie pour abattage depuis la zone réglementée de Doazit :

  • 3 foyers ont été identifiés dans la commune d'Eyres Moncube dont deux sont associés à une souche H5N9 hautement pathogène

  • 4 autres foyers ont été déclarés dans les communes de Cazalis, Hauriet, Mugron et Montsoue. La souche du foyer de Montsoue a été identifiée le 21 décembre comme étant un virus influenza H5N9 hautement pathogène.

- Un foyer a été déclaré le 5 janvier 2016 dans un élevage de 4400 poulets et 950 canards, dans la commune de Toulouzette

- Un cas d'influenza aviaire hautement pathogène H5 a été détecté le 4 février dans un élevage de reproducteurs de palmipèdes situé à Hinx

- Le 10 mars : un cas d'influenza aviaire hautement pathogène a été déclaré dans un élevage de 14 370 canards reproducteurs répartis sur deux sites distants de deux kilomètres, dans la commune d'Asargue.

- Le 15 mars : un foyer d'influenza aviaire hautement pathogène a été déclaré dans un élevage de 800 canards reproducteurs mâles, dans la commune de Montgaillard.

En Haute-Vienne, un foyer

En Haute-Vienne, le 9 décembre, un seul foyer a été confirmé dans un élevage de volailles ( 80 poules, 60 chapons et poulardes, 20 canards, 80 cailles) à Les Billanges. La souche identifiée est la souche hautement pathogène pour les volailles H5N1.

Dans le Gers, 10 foyers

- Un foyer H5N2 hautement pathogène a été détecté le 10 décembre dans un élevage de 8 300 canards à Manciet.

- Un foyer H5 hautement pathogène pour les volailles a été déclaré le 15 décembre dans un élevage de 1 500 canards à Panjas, à l'occasion d'une sortie de zone réglementée pour abattage.

- Une souche H5 hautement pathogène a été identifiée le 15 décembre 2015 dans un élevage de 2 000 pintades et canards à Mirande, suite à une suspicion clinique. Le typage de la souche est en cours de détermination.

- Le 17 décembre, trois foyers d'influenza H5 hautement pathogène pour les volailles ont été déclarés dans des élevages de canards sur les communes de Cazaubon (980 canards), Eauze (1000 canards) et Caupenne d'Armagnac (1 400 canards). Ces foyers ont été identifiés dans le cadre d'une sortie des animaux pour abattage. Les souches d'influenza relatives à ces cas sont en cours de détermination.

- Le 17 décembre, un foyer d’influenza hautement pathogène a été déclaré à Averon Bergelle dans un élevage de 700canards.

- Le 19 décembre, un foyer d’influenza hautement pathogène a été déclaré à Ayzieu dans un élevage de canards. Un autre foyer H5 hautement pathogène a été identifié à Saint Michel dans un élevage de 32.000 poulets et canards.

- Le 22 décembre, un foyer d’influenza hautement pathogène a été confirmé à Montaut dans un atelier de gavage de 415 oies. La souche virale est en cours de détermination.

Dans les Pyrénées Atlantiques, 13 foyers

- A Arroses, un foyer H5N9 a été confirmé le 11 décembre dans un élevage de 500 canards.

- Un foyer d'influenza aviaire H5 hautement pathogène a été déclaré le 15 décembre 2015 à Uzan dans un élevage de 8748 canards.

- Le 18 décembre deux foyers d'influenza aviaire H5 hautement pathogènes ont été déclarés dans des élevages de canards dans les communes de Maucor (736 canards) et de Saint Jammes (900 canards).

- Le 18 décembre, une souche H5 hautement pathogène a été identifiée à Crouseilles dans un élevage de 1810 canards.

- Le 18 décembre, un foyer d’influenza H5 N9 hautement pathogène a été déclaré dans un élevage de 632 canards à Vialer.

- Le 19 décembre, un foyer d’influenza H5 hautement pathogène a été déclaré à Charre dans un élevage de 3100 canards

- Le 20 décembre, trois foyers d’influenza aviaire hautement pathogène ont été déclarés dans des élevages de canards à Navailles-Angos (500 canards), Cosledaà-Lube-Boast (500 canards) et Escoubes (500 canards).

- Un foyer  a été déclaré le 6 janvier 2016 dans un élevage de 10000 poulets et 4000 canards, dans la commune de Gabat

- Un foyer a été déclaré le 12 janvier 2016 dans un élevage de 1280 canards à Orin. Une souche H5N2 hautement pathogène a été identifiée.

- Un foyer a été déclaré le 9 février 2016 dans un élevage à Mazerolles.

Dans les Hautes-Pyrénées, 3 foyers

- 1 cas d'influenza H5 hautement pathogène a été détecté le 18 décembre 2015 dans la commune de Labatut-Rivière dans un élevage de 888 canards, dans la zone réglementée d'Arroses. La souche est en cours de détermination.
- Un autre foyer H5 N2 hautement pathogène a été déclaré le même jour à Ossun dans un élevage de 725 oies.
- Un foyer a été identifié à Bazillac le 22 décembre dans un élevage de 3000 canards et 2600 oies. La souche est en cours de détermination.

Dans le Lot, 2 foyers

- Un foyer d'influenza aviaire hautement pathogène H5N1 a été déclaré le 4 janvier 2016 dans un élevage de 260 pintades, 280 canards, 650 poulets de chair et 60 poules pondeuses, dans la commune de Miers.

- Un foyer d'influenza aviaire hautement pathogène (H5 N1) a été déclaré le 18 février 2016 dans un atelier de 7650 canards prêts à gaver, dans la commune de Creysse.

En Haute-Garonne, un foyer

Un foyer  a été déclaré le 12 janvier 2016 dans un élevage de 10000 poulets et 7000 canards, dans la commune de Lafitte-Vigordane.

Dans le Tarn, un foyer

Un foyer d'influenza aviaire hautement pathogène a été déclaré le 19 avril 2016 dans un élevage de 6050 pintades, dans la commune de Labastide-Gabausse.

En Aveyron, un foyer

- Dans le cadre de la surveillance programmée de levée de la zone réglementée, un foyer d'influenza aviaire hautement pathogène (H5) a été confirmé le 19 juillet 2016 dans un élevage de 2080 canards prêts à gaver de 6 semaines et 2917 canetons de 2 semaines, sans manifestation clinique, dans la commune de Vareilles.