Influenza aviaire : la France passe du niveau de risque "élevé" à "modéré"
14/04/2017
Crédit-ci-après
© Min.Agri.Fr
Comme annoncé par Stéphane Le Foll le 13 avril, le niveau de risque de contamination des oiseaux et volailles liée au virus influenza aviaire hautement pathogène par la faune sauvage a été abaissé à « modéré ».

Compte tenu de l’évolution favorable de la situation sanitaire observée dans la faune sauvage française et de l’absence de cas récent dans les zones de provenance des oiseaux migrateurs présents ou circulant sur le territoire national, le niveau de risque IAHP faune sauvage est ramené au niveau « modéré » pour la France métropolitaine.

Le 6 décembre 2016, la France passait à un niveau de risque « élevé » suite à la confirmation d'un cas influenza aviaire hautement pathogène H5N8 dans la faune sauvage.

Néanmoins, en raison des récents épisodes, il convient de garder la plus grande vigilance vis-à-vis du risque lié aux oiseaux domestiques. Dans ce contexte, les conditions relatives au niveau de risque élevé s'appliquent toujours dans les zones à risque particulier, les communes concernées sont listées dans l'Arrêté du 16 mars 2016.

Arrêté du 16 mars 2016 - Les niveaux du risque épizootique en raison de l’infection de l’avifaune par un virus de l’influenza aviaire hautement pathogène et aux dispositifs associés de surveillance et de prévention chez les volailles et oiseaux captifs (PDF, 925.22 Ko)

L'Arrêté du 12 avril 2017 qualifiant le niveau de risque en matière d'influenza aviaire hautement pathogène, permet l'abaissement du niveau de risque à « modéré ».

Cet arrêté publié le 14 avril 2017 sur le journal officiel est applicable à partir du 15 avril 2017.

Arrêté du 12 avril 2017 qualifiant le niveau de risque en matière d'influenza aviaire hautement pathogène (PDF, 137.88 Ko)