Impliquer et mobiliser tous les agents de la DRAAF Normandie
28/11/2016
Ci-après crédit
©Cheick Saidou/Min.Agri.Fr.
Le 1er janvier 2016, les Directions Régionales de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt (DRAAF) de Basse-Normandie et de Haute-Normandie fusionnaient. A l'occasion du premier anniversaire de la DRAAF Normandie, une journée collaborative a été organisée le 18 novembre à Pont-Audemer, à mi-chemin entre Caen et Rouen, pour réfléchir à la construction d'une nouvelle communauté de travail. Jean Cézard, directeur de la DRAAF revient sur le nécessaire accompagnement de cette fusion. Interview.

En termes de management, quel est le principal enjeu de cette fusion ?

Il s'agit de construire une communauté de travail, de bâtir une culture commune. La fusion complète de la DRAAF Basse-Normandie et de la DRAAF Haute-Normandie suppose que des services qui remplissaient les mêmes missions mais pas sur les mêmes territoires ni avec les mêmes méthodes de travail œuvrent désormais ensemble. Le succès de cette mutation repose donc sur la mobilisation et l'implication de tous les agents.

Comment définiriez-vous votre rôle, dans cette mutation ?

Il faut donner du sens - autrement dit expliquer les changements, indiquer le sens de la marche -, mobiliser ses équipes, en constituer de nouvelles. Il faut aussi savoir réguler, arbitrer, trancher et tenir la barre dans la tempête ! Mais surtout, mon rôle est d'encourager les agents, de les remercier quand tout marche bien et de reconnaître la contribution de chacun à la réussite des projets.

Comment avez-vous accompagné le changement, en interne ?

Nous avons mis en place plusieurs lieux de rencontre et d'échange : un comité de direction, des "cafés fusion", un forum des cadres. Cela nous a permis de définir les grandes orientations de notre plan d'action, intitulé "Réussir ensemble la DRAAF Normandie". Quatre groupes de travail se sont penchés sur les objectifs stratégiques que nous avons identifiés : construire la communauté de travail, piloter l'organisation, gérer les ressources humaines et les compétences et améliorer la qualité de vie au travail. Ce forum collaboratif et ouvert s'inscrit dans la continuité de cette démarche participative.

Qu'est-ce qui vous a séduit dans cet outil d'animation ?

Cette méthodologie est extrêmement motivante et offre une grande liberté. Nous avons fait appel à une coach professionnelle pour structurer ce projet et définir précisément la question à poser aux agents : "comment mieux vivre et travailler ensemble à la DRAAF Normandie ?" Je suis convaincu que nous devons faire confiance à l'intelligence collective ! Il faut être inventif pour créer une dynamique. Certaines décisions doivent émaner des agents et non du siège. Ce forum ouvert a permis de libérer la parole. Les idées produites seront toutes étudiées attentivement. On ne pourra pas tout faire ! Et chacun est capable de le comprendre. Les propositions que nous retiendrons seront inscrites notre plan d'action triennal.


En savoir plus sur le site de la DRAAf Normandie.