L'Ecole d'application du CORPS ROYAL d'ETAT-MAJOR

(1823-1826)

Le 6 mai 1818, le maréchal Gouvion Saint-Cyr avait créé un "corps royal d'état-major", dont les officiers rempliraient les fonctions d'aides de camp et devien-draient pour l'armée, qu'ils auraient adminitrée dans différents services, une pépinière de chefs instruits et exercés. En même temps, le maréchal instituait une Ecole d'application du nouveau corps, où vingt jeunes gens, sortis chaque année de Saint-Cyr et de Polytechnique dans les premiers numéros, viendraient compléter leurs connaissances militaires avant d'être nommés aides de camps.

Cette école, aujourd'hui remplacée par l'Ecole de Guerre, s'installa tout d'abord dans un hôtel loué au marquis de la Briffe, aux nos 2 et 4 de la rue de Bourbon (actuelle rue de Lille). Comme les locaux mis à sa disposition étaient insuffisants, on s'avisa que l'hôtel de Tessé, avec ses vastes dépendances nouvelles, pourrait facilement la recevoir, et, au milieu de l'année 1822, le conseil de santé des armées recevait l'ordre de lui céder la place.

 

Le général Desprez, commandant l'Ecole, était né en 1778, à Amiens. Admis en 1799 à Polytechnique, il servit d'abord dans le génie, puis devint aide de camp de Joseph Bonaparte en 1809, avec le grade de colonel. Ayant pris part aux victoires d'Ulm et d'Austerlitz, lutté en Espagne, souffert à Moscou et à la Bérézina, il était fort attaché à l'empereur, aussi, bien que nommé maréchal de camp à la Restauration, il reprit, pendant les Cent Jours, son ancien poste auprès de Joseph Bonaparte. Et mis en non-activité au retour de Louis XVIII, c'est au crédit du général comte de Clermont-Tonnerre, plus qu'à sa valeur personnel, qu'il dut, en 1818, sa réintégration dans les cadres.

 

 

 

 

Source :
L'hôtel de Villeroy et le ministère de l'Agriculture de G. Mareschal de Bièvre, Lauréat de l'Académie française, 1924.